L'Express de Madagascar

Grève des douanes – La ministre des Finances reste ferme

« Je tiens à préciser que ce sont les avantages qui ont été coupés et non pas le salaire », a répondu la ministre des Finances et du budget, @Vonintsalama Andriambololona, aux questions des journalistes, en marge de la mise en place officielle de la Trésorerie ministérielle chargée de la Fonction publique aux 67 ha, hier. « Le ministère a respecté les droits de grève. J’ai lancé une circulaire au 1er août leur demandant de revenir travailler. Quatre vingt-dix-huit personnes ne sont pas revenues travailler. Ce n’est pas possible de donner encore des avantages à ceux qui n’ont pas travaillé pendant trois mois » a-t-elle ajouté.
La situation pénalise par ailleurs ceux qui travaillent pour faire fonctionner le département. Le Syndicat des employés de la Douane (Sempidou) a fait savoir hier matin qu’ils n’acceptent pas cette décision et observeront encore deux jours de grève de solidarité. « Le ministère n’a pas le droit de couper nos avantages, ce sont nos droits » insiste Herizo Andrianavalona, président du Sempidou. Il explique également que leurs revendications de cesser le contrat avec Gasy Net et le système de gestion des Ressources humaines auprès de la direction de la Douane, le mandatement des avancements et la remise de la franchise douanière, n’ont pas toujours été satisfaites.