Actualités Faits divers

Antsohihy – Onze collecteurs de vanille empoisonnés

Le prix du kilo de la vanille verte a démarré à 200 000 ariary, attisant ainsi vols et escroqueries.

Deux prétendus gros bonnets ont fait main basse sur trois cents kilos de vanille. Les victimes ont bu des boissons additionnées de somnifère.

Il s’en était fallu de peu. Onze collecteurs de vanille ont frôlé la mort à Antso­hihy, mardi. Empoisonnés par deux individus qui se sont fait passer pour de gros bonnets de la filière or vert, ils ont été dépouillés de trois cents kilos de vanille verte, dont la valeur est estimée à soixante millions d’ariary. Les victimes ont survécu tant bien que mal à l’empoisonnement. L e produit dérobé demeure en revanche introuvable, malgré les recherches lancées par les forces de police ainsi que la gendarmerie. Les enquêteurs ont réussi à rassembler quelques indices, sans pour autant réussir à remonter de fil en aiguille jusqu’aux malfaiteurs, qui semblent avoir réussi à s’évanouir dans la nature.
Les véhicules ayant emprunté les axes qui convergent vers Antsohihy ont fait l’objet de fouilles, lesquelles se sont néanmoins avérées infructueuses.

Recherches
La vanille dérobée est en provenance d’Ambalabe Befandriana-Nord, zone productrice d’or vert.
Informés qu’un opérateur de la filière allait effectuer de gros achats, les collecteurs, victimes du vol, se sont rendus à Antsohihy, pour essayer de lui vendre leur produit. Le malfaiteur était accompagné d’un individu qu’il a présenté comme étant son bras droit.
En marge des transactions, l’homme, qui s’est fait passer pour un opérateur économique, a invité les vendeurs à une fête improvisée, en leur indiquant que c’était son anniversaire.
Conviés dans une chambre d’hôtel, les vendeurs n’y ayant vu que du feu, ont bu la boisson qui leur était servie. Au bout d’une dizaine de minutes, la boisson additionnée d’une forte dose de somnifère les a plongés dans un profond sommeil.
Le duo d’escrocs avait déjà pris le large avec les trois cents kilos de vanille, lorsque les victimes ont été retrouvées inconscientes.
De source auprès des forces de l’ordre, les voleurs avaient déjà un véhicule qui les attendait. Sitôt la vanille tombée entre leurs mains, ils ont quitté les lieux. Ayant eu une longueur d’avance, ils ont déjà réussi à sortir de la ville et s’évanouir dans la nature avant que les recherches ne soient lancées. Les collecteurs qui en ont fait les frais ont porté plainte. Aucune arrestation n’est toutefois jusqu’à maintenant signalée.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité