Social

Enquête – Les jeunes élèves exposés au tabagisme dans les écoles

Danger. Les mineurs sont les plus exposés au tabagisme à la sortie de leur établissement scolaire. Une enquête menée par l’association « Ny Sahy », financée par l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique, a été présentée hier, à l’Hôtel Le Pavé à Antaninarenina. Vingt écoles primaires et secondaires issues de la région Analamanga ont été choisies pour l’effectuer. L’enquête révèle que les stratégies marketing des compagnies du tabac à proximité des établissements scolaires, sont réelles et visibles. Plus de neuf points de vente de cigarettes s’implantent dans un rayon de 100 m autour des écoles.
Ils sont souvent vendus avec des pistaches par des vendeurs ambulants ou sur des kiosques avec les bonbons et biscuits. 100 % des vendeurs commercialisent les cigarettes en détail, et de plus, ce sont des types aromatisés. Malgré l’interdiction de la promotion des cigarettes, 45 % des épiceries autour des écoles disposent des affiches incitant les jeunes élèves à la consommation de cigarettes. « Les compagnies du tabac nient toujours que les enfants ne constituent pas leurs cibles. Il est prouvé que les enfants sont encouragés indirectement à consommer ces stupéfiants par le biais des affiches. Il est souligné que ce ne sont pas les épiceries qui décident de mettre les affiches mais les industries de tabac », explique Haja Ramamonjisoa, président de l’association Ny Sahy.