Politique

Programme emergence – Rajoelina mise sur la sécurité

Andry Rajoelina a présenté sa vision pour la sécurité, hier.

Le candidat numéro 13 affirme ses ambitions dans la lutte contre l’insécurité. Il projette de réduire de moitié les vols de bœuf d’ici deux ans.

L’échec n’est pas une option. C’est en ces mots que le candidat Andry Rajoelina, a conclu son discours d’ouverture d’un séminaire sur la sécurité, hier, au Centre de conférence internationale (CCI), Ivato.
Après la proclamation des résultats définitifs du premier tour de la présidentielle, le candidat numéro 13 lance son entrée dans la bataille du second tour en mettant en avant le volet sécuritaire de son Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM). « La sécurité des citoyens et de leurs biens est le rôle de l’État. Il a failli dans ce rôle. L’éradication de l’insécurité est une priorité. L’État doit envoyer un message fort pour éradiquer toute forme de criminalité », affirme Andry Rajoelina. Face à l’assistance, il souligne la nécessité de rétablir l’autorité de l’État sur tout le territoire. « L’enjeu est le développement du pays. Une population qui vit dans la peur ne peut pas envisager le développement », soutient-t-il.
Interviewé par un organe de presse international durant la campagne du premier tour, le candidat Marc Ravalomanana, l’autre qualifié pour la finale de la présidentielle a, également, affirmé qu’il compte faire de la lutte contre l’insécurité sa priorité.
Vision
« Les premières mesures que je prendrai concerneront la lutte contre l’insécurité », a déclaré le candidat numéro 25. Dans son manifesto, il parle de la sécurité des personnes, des biens, du foncier, ou encore de la sécurité alimentaire. La défense de la souveraineté de l’État et le renforcement du matériel des Forces de défense et de sécurité (FDS), y sont aussi, énumérés.
Durant son allocution d’hier, le candidat Rajoelina a lancé, « Madagascar a besoin d’un Président visionnaire ». Il soutient alors que d’ici deux ans, il compte réduire de moitié le nombre de bœuf volé. Assenant, au passage, un tacle à son adversaire du second tour, Andry Rajoelina indique que « certains affirment vouloir sauver le pays, mais n’ont pas de vision, ni de programme aussi détaillé et ficelé que l’IEM ».
À ceux qui attaquent les lignes de son programme, le candidat numéro 13 de répliquer, « railler les autres ne suffit pas pour diriger le pays. Si vous n’avez pas de solution laissez-nous faire ». Par le biais d’intervenants nationaux et internationaux, le favori des Oranges a présenté les solutions proposées par son IEM pour annihiler l’insécurité dans le pays.
L’usage des nouvelles technologies comme les drones ou encore les puces capsules géo-localisables à insérer dans les bœuf, a été souligné. Il y a, également, la mise aux normes des moyens à la disposition des FDS et le renforcement de leur effectif, ou encore, la mise en œuvre de projets sécuritaires toujours mis en stand-by faute de budget ou d’opportunité. Une approche systémique de la sécurité, en considérants divers domaines comme la Justice et les conventions villageoises ou « Dina », a, également, été mis en avant.

 

14 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

    • NOTRE FORCE ARMEE NOUS SUFFIRA D’ASSURER LA SECURITE, NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE LA FORCE ARMEE ETRANGERE, LE PROJET OU LA VISION DE L’IEM EST TROP METIS , PAS ORIGINALE ET SPECIFIQUE POUR MADAGASCAR , IL SUFFIT DE DONNER AUX TAFIKA E MIARAMILA MALAGASY DES MOYENS ADAPTES POUR LA SECURITE DU TERRITOIRE ET DU PEUPLE CONTRE LE DAHALO ET LES BRIGANTS. LE PROJET LA VISION DU  » MANIFESTO » EST PLUS PROCHE DE TOUS LES MALGACHES, NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE L’INTERVENTION DES ETRANGERS QUI AURONT DES FIGURES NEO-COLONIALISTES , ET QUI FAVORISENT L’INGERENCE POLITICO – ECONOMIQUE DE MADAGASCAR, SUR ET CERTAIN L’IEM NOUS PORTERA DANS CE PIEGE, ET NOS ARMEES ET NOTRE CHER PAYS PERDERONT LEUR IDENTITE ET LEUR SOUVERAINETE.

  • Tsy ety ambony sehatra ny fampisehoana hery, fa eny anivon’ny fiaraha-monina raha te hiaro azy ireo tokoa! Ny toky fitaka fa ny atao no hitsara eh!!!

  • andry rajoelina a un projet très efficace et concret pour le développement de Madagascar , en particulier sur le domaine militaire.l’homme comme lui est l’espoir pour que Madagascar puisse se développer rapidement.

  • Ny hita aloha hatreto dia ingahy andry Rajoelina no nanao sy nampiakatra ny tsy fandriampahalemana teto amin’ny firenena ka azo inoana ve raha izy no hampiala izany?? tsy hay aloha fa ny manantena tsy misy no sarotra fa ny mamoy mora foana.

  • Fampisehoana no be dia be fa tsy hita akory izay hapoaka rehefa tena mahazo fitantanana fa laozana mampiesona fotsiny. Mody adalaina amin’io ny sain’ny maro dia amizay mora ny hanondranana bois de rose?fetsy hianao ka.

  • Samy manana ny programan’asany amin’ny fiadiana ny tsy fahandriam-pahalemana ireto olona reo ireo, kanefa ireo olona ireo anefa dia anisan’ny tsy nanome fitokisana loatra ny tafika malagasy.

  • Ny hita dia mbola resaka ambony latabatra fotsiny ilay tetik’asany andriamatoa Rajoelina ,izany hoe mbola tsy hay no ho vitany na tsy ho vitany izao tetik’asany izao,isika vahoaka izany no mila mandinika hoe mety ho vitany ve io tetik’asany io sa tsia.

  • zao ilay hoe asa fa tsy kabary,mbola santionany ny @ programan’asany ho tanterahana eto Madagasikara ireo,zany hoe tsy mbola ilay tena izy satria misy lalàna moa eto koa izany no antony aseho @ ze endrika mifanandraiky @ny ny fitaovana sy ny olona zany hoe santionany fotsiny ihany ireo fa ny manetsa be mbola hoavy

  • Extraordinaire, après avoir quasiment détruit son pays à partir de 2009, « il » voudrait le sécuriser en l’espace de 2 ans, à quand la traversée du lac d’Ivato en marchant sur l’eau ???