Opinions Texto de Ravel

La balle est dans notre camp

Relativiser. Comme le disait un jour le Professeur Kolo Roger il y a quelques mois lors du lancement du projet PEV Madagascar, il faut maintenant relativiser. Il est vrai que notre pays connaît des retards de développement en comparaison à tous les autres pays dans le monde mais il nous faut relativiser. Notre pays a été la proie de multiples secousses qui ont mis à mal nos efforts communs. Une poignée de personnes malveillantes veulent nous priver de liberté, d’épanouissement mais surtout de paix afin de nous piller toujours un peu plus. Une autre collision nous a menacés mais le pire est passé (on l’espère), maintenant il faut prendre notre courage à deux mains.
Par les urnes et pour le peuple, le temps est venu de construire une nouvelle page pour notre pays et de pénaliser ceux qui nous ont meurtris depuis tant de temps. L’annonce a été faite et le compteur est en marche. La balle est dans notre camp. Il faut se mettre en tête que notre analyse de la situation sur les enjeux des élections à venir ne devrait pas être juste au niveau local de notre pays, mais aussi aux niveaux régional et mondial.
Nous nous devons d’être, cette fois-ci, au rendez-vous avec notre histoire. Démontrons que le peuple de Madagascar peut en finir avec ce cycle infernal et montrons au monde entier que nous avons trouvé et choisi notre voie pour un développement que nous avons conçu pour nous-mêmes. Les élections se préparent et se feront. La question est de savoir qui répondront présent pour changer les choses ; qui seront les acteurs et non les éternels spectateurs se lamentant sur leur sort mais n’agissant point pour le changer radicalement. Il faudra du courage et une prise de conscience collective. Chacun, à son niveau, peut changer quelque chose pour ce pays. Nous tous, ensemble, nous pouvons changer l’histoire de notre Nation. Chaque citoyen et citoyenne en âge de voter a un pouvoir et un devoir face aux élections qui vont se tenir. Tous et toutes sont responsables de ce que sera ce pays d’ici une année.
L’espoir est là. Il faut juste le prendre à bras le corps. Que les personnes qui pensent pouvoir apporter de nouvelles perspectives se présentent comme candidat. Que ceux qui ont la carte électorale s’acquittent de leur devoir de vote et de la sécurisation des élections. Que les sages parlent, que les hommes et femmes d’église prêchent la paix et le devoir citoyen, que les leaders traditionnels fassent de même. Que les mères éduquent leurs familles pour s’acquitter de leurs obligations de citoyens et citoyennes. Que les pères veillent également à ce que cela se fasse. Que les jeunes soient conscients et agissent.
« Si vous ne vous levez pas pour quelque chose, vous tomberez pour n’importe quoi » Malcolm X. Relativisons : levons-nous et tout ira bien !

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter