Faits divers

Anosy – Un Comorien jeté en prison

Interpellé sous le chef d’inculpation d’usurpation d’identité d’un Français, un Comorien a été traduit récemment devant le parquet et placé sous mandat de dépôt, à la maison centrale d’Antani­mora.
La date où il comparaîtra à la barre du Tribunal de première instance (TPI) d’Anosy n’a pas été signalée. Le mardi 22 mai, à l’aéroport d’Ivato, il a été rattrapé par les autorités judiciaires alors qu’il tentait d’entrer à Madagascar avec un passeport français.
Transféré par la police de l’air et des frontières (PAF) au service central des enquêtes spécialisées (SCES), ce Comorien est vite passé aux aveux. « Il n’avait pas la nationalité française, d’après ce qu’il a avoué », a précisé un enquêteur.
Le mis en cause a pris le vol à Moroni, le lundi 21 mai. Il devait faire escale à Antananarivo avant de continuer jusqu’à Marseille avec un sauf-conduit sans visa de sortie depuis l’île sœur, selon les informations judiciaires.
La PAF a renforcé la surveillance des gens débarqués à Ivato et ceux qui partent à l’extérieur. « Le motif du voyage et les papiers sont censés être clairs pour chacun », a indiqué une source au service central du contrôle de l’immigration et de l’émigration à Anosy.

Hajatiana Léonard