Faits divers

Ranomafana – Des dahalo tuent le commandant de brigade

Le GPHC Heritiana Emilson Rambeloson,  CB de Ranomafana a été tué par des dahalo.

Éplorée. La gendarmerie vient de perdre un de ses éléments, hier à 4h du matin où un adjudant chef, commandant de brigade (CB) de Ranomafana est passé par les armes. Ses trois hommes et lui ont été piégés par une horde de cinquante individus armés dans le hameau de Torotosy, fokontany de Tsaramandroso, commune rurale de Ranomafana, alors qu’ils étaient en tournée.
À cette heure-là, ils s’apprêtaient déjà à repartir pour Tsaramandroso quand une femme a soudainement appelé au secours. Le CB portant le grade de gendarme principal hors classe (GPHC) ou adjudant-chef est sorti de leur maison avec son kalachnikov chargé pour voir ce qui se passait. Très peu de temps après, il a froidement été fusillé par les malfaiteurs qui ont investi les lieux. Il ne s’en est pas sorti vivant. Puis, la troupe s’est approchée de la maison pour encercler les trois autres gendarmes à l’intérieur. De là, ces derniers, en apercevant leur commandant à terre, ont affronté les tueurs.
Des échanges de tirs ont éclaté. Le trio a dû battre en retraite pour se mettre à l’abri dans un buisson de café. Il est sain et sauf. Des éléments de renfort ont alors été appelés à intervenir et y sont arrivés deux heures plus tard. Au cours des coups de feu, les villageois ont pris la fuite dans la forêt.
Les dahalo ont emporté le fusil d’assaut kalachnikov du CB avec deux chargeurs garnis de soixante balles, selon les précisions obtenues.
Dès l’arrivée du renfort, le constat a été dressé et la recherche des malfrats était engagée. Aux dernières informations, les meurtriers se dirigeaient vers la forêt d’Ambalakindresy. Un large ratissage poursuit actuellement son cours. Jusqu’à hier soir, aucune arrestation n’a été signalée. « Ce GPHC Heritiana Emilson Rambeloson a laissé une veuve et quatre orphelins », a communiqué la gendarmerie hier.
Les enquêteurs ont soulevé une éventuelle complicité entre fokonolona et dahalo dans ce meurtre. « Il n’y a aucun zébu à voler dans ce hameau. Le CB et ses éléments y passaient et devaient continuer vers Tsaramandroso où un vol de bœufs a été commis, samedi. Le pire l’a malheureusement saisi », a signalé un élu à Rano­mafana.