Culture

Musiques vivantes de Madagascar – Rajery en showcase au Taxi Be Antanimena

Entre deux avions, Germain Randrianarisoa alias Rajery arrive à caler une date de concert dans la capitale. Annoncé devant la presse hier matin dans le local du Taxi Be Tana à Antanimena, son prochain rendez-vous avec le public de la capitale est donné. Le soir du 1er septembre prochain, Rajery, entouré de ses musiciens va se produire en showcase sur la scène du Taxi Be Tana à Antanimena. « Je vise à multiplier les shows dans la Grande Ile et parallèlement les rencontres avec les autres artistes. Et pour ce showcase du 1er septembre, je tiens à présenter à mes côtés, une artiste talentueuse d’Antsirabe. Depuis que je l’ai découverte pour la première fois, il y a quelques années, j’étais convaincu de son potentiel. Ce sera, donc, une occasion de redécouvrir Mona, parce qu’elle n’est pas à sa première scène », explique Rajery.

La prestation du prince de la valiha au Taxi Be Tana va durer une heure environ. Mbosa, Leta, Mona, Ratax, Zo, Jery vont l’accompagner sur scène. Rajery va partager avec ses compatriotes les fruits de son travail. « Je réserve quelque chose de spécial, pour cette occasion. Rien que le fait de jouer pour les Malgaches nous pousse à perfectionner ce qu’on va présenter », rajoute-t-il. Ce show entre dans le cadre de la célébration de la trente-huitième année de la valiha, de trente-six ans de scène, de vingt-six ans de carrière internationale de Rajery. Avec l’emploi du temps chargé de l’artiste, Rajery risque de se faire rare sur les scènes locales.
Le vinyle « Anarouz » de 3MA, qui symbolise la rencontre des trois virtuoses d’instruments à cordes emblématiques de trois pays d’Afrique dont Rajery fait partie, sera en vente pendant la soirée. Sorti en avril 2018, ce produit a fait couler beaucoup d’encre par sa qualité.

À savoir que le septième album de Rajery est en pleine préparation. « Nous avons déjà quatorze nouveaux titres. On va en sélectionner dix qui vont composer ce nouvel album dont la sortie est prévue vers le mois de mars 2019. J’ai vraiment insisté pour que l’enregistrement se fasse à Madagascar », précise le lauréat du Prix RFI Musiques du Monde en 2002.
Après un bref séjour sur sa terre natale, Rajery s’envolera de nouveau vers l’hexagone du 12 au 21 octobre pour l’« Opéra Marmots et Griots – Ile Rouge » qui sensibilise contre la déforestation à Madagascar, pendant laquelle il va chanter avec trois cent vingt-cinq enfants de nationalités différentes.