Social

Astronomie – L’éclipse lunaire gâchée par la nature

Beaucoup ont attendu impatiemment les deux phénomènes spectaculaires du ciel nocturne, hier soir. Ils fixaient leur regard au ciel pour apprécier l’éclipse lunaire du siècle et la planète Mars très proche de la Terre. La planète voisine de la Terre a commencé ce show spectaculaire. Elle brillait fortement au-dessus de nos têtes, vers 19 heures, avec une taille bien plus grande que les autres astres qui tardaient à se présenter.
Malheureusement, les nuages ont gâché le tableau. Le ciel était couvert de nuages, vers 20 heures, à la grande déception de tous. Vers 21 heures 30, le fond commençait à être dégagé petit à petit. L’ombre de la Terre était visible sur la Lune, qui était d’une couleur blanche claire. À 22 heures, on ne voyait qu’un croissant, sous un voile de nuage fin. Cette ombre s’est agrandie de plus en plus, pour cacher entièrement, la Lune. Elle est réapparue quelque temps après, mais les nuages devenaient de plus en plus épais. Ils cachaient la magie de ce phénomène astronomique.
« L’éclipse lunaire se produit tous les deux ans. Ce qui la rend exceptionnelle, c’est que beaucoup de pays ont pu la voir, contrairement à l’éclipse solaire. Toutefois, c’est normal que l’éclipse dure longtemps, car la Terre a une dimension plus grande que la Lune », explique le professeur Charles Ratsifaritana, astrophysicien.
Notre planète s’interposait entre la Lune et le Soleil, c’est ce qui a expliqué ce phénomène. La planète Mars, quant à elle, était en opposition, avec une distance d’un peu plus de cinquante sept millions de kilomètres de la Terre.

 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité