Actualités Sport

Rallye du Boeny – Tahina-Baovola renoue avec la victoire

Tahina et Baovola ont retrouvé le chemin de la victoire à Mahajanga. 

L’équipage Tahina-Baovola a remporté le Rallye du Boeny, samedi, après avoir hérité de la première place, à la suite de l’abandon du duo Olivier-Maya.

Plus d’un an et demi après leur dernier succès, Tahina Razafinjoelina et Baovola Rajaonarison (Subaru Impreza M12) retrou­vent la plus haute marche. Ils ont remporté le Rallye du Boeny, samedi à Mahajanga.
Leur dernière victoire remonte au mois de novembre 2016, à l’issue du Rallye International de Madagascar. Longtemps campés à la deuxième place, ils se sont emparés du leadership durant la troisième journée.
Et ce, quand la Subaru Impreza N4 d’Olivier Ramian­drisoa et Maya Ramanantsoa a subi un pépin. Ce qui a contraint ces derniers à abandonner, alors qu’ils menaient la course depuis vendredi, avec un avantage considérable.
Tahina et Baovola ont bouclé les douze épreuves spéciales en 1h43min38,9sec. Ils ont terminé avec une avance de 1min21sec sur le duo Tanjona-Patblock (Subaru Impreza M12). C’était un weekend mémorable pour ces derniers, avec ce premier podium. De quoi ravir certainement leur principal sponsor, RRS.
La paire Mathieu-Tsiresy (Nissan NP300 M13) a complété le trio de tête, à 2min12,6sec des vainqueurs.
Après une phase de prise en mains durant la première partie de saison, Zaza Maditra est de plus en plus performant au volant de son « camion » (Ndlr : surnom donné à son pick-up). Il est récompensé avec ce succès chez les tout-terrains.

Trois semaines
Du côté des deux-roues motrices, Rova Raharinosy, alias Mini Sten, et Judicaël Rakotomalala (Peugeot 106 M10) l’ont emporté. Ils ont terminé au sixième rang du classement général, avec un cumul de 1h57min37,9sec. Ce Rallye du Boeny a été prolifique pour la Team Raharinosy Racing, vu les résultats probants de ses pilotes, Tanjona (Ndlr : 2e du général et 2e M12) et sa sœur Mini Sten (Ndlr : 1re 2RM et 1re M10).
Le rideau se ferme sur cette quatrième manche de l’exercice. Les coureurs auront trois semaines pour se préparer à la prochaine échéance, en l’occurrence la 39e édition du Rallye International de Madagascar. Le RIM se tiendra à Moramanga cette année.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité