Actualités Culture

Ampefiloha – « Kozy 25 » célèbre 10 ans de fraternité

Le Jamerla Koonaction prône continuellement cet esprit fraternel qui anime le « Kozy 25 » depuis sa création.

Un événement unique en son genre, à la fois humble, mais aussi d’envergure, « Kozy 25 » égaye depuis une belle décennie le quartier d’Ampefiloha, par le talent et la créativité de tous les artistes qu’il rassemble. Bien au-delà d’être une fête de quartier, ce rendez-vous ponctuel du 25 juin, initié par le collectif Jamerla Koonaction, s’est depuis redécouvert comme un carrefour des artistes de la capitale. Traditionnellement organisé au fameux « Boribory» d’Ampefiloha, un lieu public incontournable, cœur même de ce quartier populaire et festif de la ville des Mille, « Kozy 25 » a émerveillé le public fêtard, mais surtout solidaire qui s’est joint à lui, dans la soirée du lundi.
Telle est l’essence même de cet événement, solidarité, fraternité et créativité à travers la musique, l’art et la culture en général. Prenant les allures d’une grande scène à ciel ouvert, « Kozy 25 » a mis les bouchées doubles pour sa dixième édition. Dès 20 heures, sous la belle étoile, le public s’est ainsi laissé surprendre d’entrée par la décoration, sobre mais lumineuse qui sublime le « Boribory ».
Les lampions typiquement malgaches jonchaient la scène, accompagnés de divers effets lumineux. De même, de nombreuses bougies ont aussi illuminées la place, et ce, pour une bonne raison. Cette édition, était l’occasion pour le Jamerla Koonation, de rendre un vibrant hommage à l’un de ses membres, Nomen­janahary Ramian­drarivo dit Jimmy, disparu la veille même de la fête. « Rester le même et aller toujours de l’avant », tel est le leitmotiv de Jimmy, ainsi c’est avec ferveur que le collectif a entamé ce « Kozy 25 » pour honorer sa mémoire. Entre autres, en peignant une grande fresque le représentant sur un mur, le public, les artistes et les proches ont pu se recueillir.
Le concert battait son plein et jusque tard dans la soirée, plusieurs groupes de renom se sont relayés sur la scène, entre autres, Basy Gasy et son rap engagé, Ragasy Band et ses rythmiques traditionnelles, Loharano et Angaroa qui excellent à travers le rock ainsi que l’inéluctable Olo Blaky emmené par Naty Kaly. Ils enchantaient les yeux et les oreilles, tout en réchauffant le cœur des mélomanes festifs qui s’y sont retrouvés dans le cadre de la célébration du retour de l’indépendance. « Kozy 25 » conquiert par sa convivialité et la jovialité des artistes de toutes les générations qui se mettent en scène.