Actualités Culture

Jazz – Samy Thiébault se découvre avec « Rebirth »

Une perle du jazz international transcende l’ouïe des mélomanes grâce à une musicalité éclectique qui émerveille. Samy Thiébault et son quartet seront bientôt dans nos murs.

Un artiste du jazz au charisme et à la musicalité bien à lui, Samy Thiébault du haut de ses 14 ans de carrière délectera le public de sa musique, dans le cadre du festival international Madajazzcar, lors de son passage dans la Grande île. Même s’il reste encore méconnu des profanes, nul doute que dès les premières notes qu’il jouera sur scène avec son instrument de prédilection, le saxophone, il n’aura pas de mal à conquérir la majorité du public.
À l’occasion, il se découvrira à travers son quartet qui se compose de musiciens tout aussi talentueux que lui. Rendez-vous est ainsi donné le 4 octobre à partir de 19 heures pour un concert d’exception à l’Institut français de Madagascar (IFM) à Analakely. Un antre de l’art et de la culture, grandement approprié à la créativité musicale de cet artiste, et où ses compositions peuvent aisément prendre vie.
C’est un véritable privilège que Samy Thiébault accorde ainsi aux mélomanes qui répondront présent à cette soirée, puisqu’avec son quartet il jouera principalement des compositions de son récent sixième album « Rebirth ».

Saxophoniste philosophe
Avec des morceaux de jazz tout aussi enivrants les uns les autres, le saxophoniste raconte son histoire en musique, retranscrivant ainsi aux rythmes de son instrument une renaissance pleine de vie, de saveur et d’influence.
Depuis près de trente ans, grâce à Madajazzcar qui signe cette année sa 28e édition, le public national a su s’imprégner du jazz dans toute sa splendeur, le jazz qui est devenu au fil des ans, un genre musical populaire apprécié à sa juste valeur. De même, les artistes malgaches de jazz en maîtrisent brillamment les codes, se hissant même aux côtés de leurs pairs internationaux.
La musique du Samy Thiébault Quartet s’affirme comme un véritable hommage au jazz, autant par sa technicité que par ses mélodies. Ainsi, le public qui rejoindra l’IFM à Analakely ce 4 octobre, aura le plaisir d’être bercé et surpris par un jazz, un tantinet nostalgique et contemporain, ancré dans la personnalité même de Samy Thiébault.
Sortant du prestigieux « Conservatoire national supérieur de Musique » de Paris dans la classe de jazz en 2008, il est réputé pour sa maîtrise de philosophie mention « Très bien » acquise en 2001 en Sorbonne. Depuis, ses pairs l’adoubent comme étant « le saxophoniste philosophe » et cela se ressent dans ses compositions, sur ses morceaux comme « Riders on the storm », « Blue train » ou « Clear fire» qui se savourent comme ces illustres morceaux de jazz des années 30 et 40 qui subliment un polar noir ayant lieu dans le cœur de New York, mais qui se voit égayé d’une teinte de modernité. Adrien Chicot l’accompagnera au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Philippe Soirat à la batterie. Marquez vos agendas !

Andry Patrick Rakotondrazaka