Actualités Faits divers

Arivonimamo – Un présumé tueur nie son incrimination

Un ex de l’enseignante à Arivonimamo, son présumé assassin, a nié toutes les accusations contre lui en bloc, lundi. Il a été présenté au juge après quatre jours d’enquête par lecommissariat de la sécurité publique local. Il a été finalement mis à l’ombre, placé sous mandat de dépôt, selon la décision du parquet. Ce prévenu a avancé des réponses contradictoires lors de l’enquête, a indiqué le chef du commissariat. Il a essayé de faire croire aux policiers qu’une contusion sur son visage aurait été provoquée lors d’ un match de football. Par contre, la victime aurait tenté de se défendre et l’a violemment frappé au visage, d’après les études des circonstances effectuées par les forces de l’ordre.
Les témoignages obtenus au niveau de fokontany ont également révélé que cet homme a été aperçu accompagnant la maîtresse avant sa disparition, le mercredi 11 avril. Six jours plus tard, le corps sans vie de cette
enseignante de l’école primaire publique de Mangatany a été découvert dans une vallée à Ambohipanompo-Manankasina.
La victime était enceinte de quelques mois lorsqu’un criminel l’aurait violée et lui a donné la mort. Son ex, principal suspect de l’affaire, reste en prison en attendant le jour de son procès.

Hajatiana Léonard