Actualités Social

Centre Hospitalier Universitaire – Contrôle des visiteurs à l'hôpital d'Ampefiloha

Strict. De nouvelles mesures de sécurité sont appliquées au niveau du centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA). Des agents de sécurité contrôlent la mobilité des visiteurs, notamment au service de neuro-chirurgie, où est hospitalisée depuis dimanche matin, Claudine Razaimamonjy, la propriétaire de l’A&C Hôtel à Ivato, accusée de détournement de fonds publics. Apparemment, la visite à cette conseillère du président de la République est fortement réglementée. Deux agents de sécurité sont exceptionnellement chargés d’inspecter tous ceux qui entrent au sein de ce service. Il faut d’abord indiquer le numéro de la chambre, pour pouvoir y accéder.
« Nous profitons de cette circonstance pour remettre de l’ordre dans la réglementation de la mobilité au sein de l’hôpital. Plusieurs inconnus entrent dans l’hôpital sans direction claire. Il y a ceux qui viennent pour ramasser les déchets des malades, les bouteilles et autres chose encore », explique le directeur de l’établissement, Olivat Rakoto Alson, hier.
Les familles et proches des hospitalisés, ainsi que le personnel de santé eux-mêmes, demandent l’extension de ce renforcement de sécurité, au sein de l’hôpital. Le directeur de l’Établissement explique que l’accès à l’hôpital est désormais réservé aux malades et à leurs accompagnateurs ainsi qu’à ceux qui ont des dossiers à préparer, en dehors des heures de visite.

Miangaly Ralitera