Social

Environnement – Une baleine morte échoue à Mahanoro

La population d’Amborodambo s’est tout de suite ruée pour découper la chair de la baleine, dès sa découverte.

Un grand mammifère marin a été emporté par la mer. La cause de sa mort n’a pas été confirmée.

Un cadavre de baleine a été découvert sur la rive du village d’Amborodamba dans le district de Mahanoro dans la région Atsinanana, hier matin. La cause de son échouage n’a pas été révélée, pour le moment. « Un corps d’une baleine mesurant sept mètres et pesant environ cinq tonnes a été retrouvé près de la rive, par un bouvier. Quand les habitants l’ont su, ils se sont tout de suite rendus sur le lieu, et ils ont découpé la chair. La gendarmerie nationale avec les autorités locales, ont interdit cet acte, afin de veiller à la santé car on ne sait pas encore la cause de la mort de cette baleine », raconte un membre des forces de l’ordre de Mahanoro. D’après lui, les habitants ont vendu au marché, la viande de ce mammifère.
La mort de cette baleine peut engendrer des mala­dies. « Nous avons sensibilisé la population à ne pas manger cette viande car on ne sait pas vraiment la cause de la mort de cette bête. Nous avons aussi incité les personnes qui ont en déjà mangé à consulter un médecin dès qu’ils ne se sentent pas bien. Les agents de la commune ont surveillé et interdit la vente de la chair de cette baleine sur le marché », ajoute-t-il.

Causes inconnues
En guise de prévention, les autorités locales avec les forces de l’ordre ont décidé de couper les restes de chair de cette baleine. La chair qui a été étalée sur le marché d’Amborodambo a été ramassée, brûlée, puis enterrée.
D’après un responsable auprès de l’association Cétamada, une association qui œuvre dans la protection des cétacés surtout les baleines à bosse, il faudrait encore des prélèvements et des analyses pour détecter les causes de décès de cette baleine. « Nous avons été avisés de la mort de cette baleine mais nous n’avons pas encore reçu d’information sur la cause de sa mort. Plusieurs hypothèses peuvent être avancées car les baleines peuvent mourir soit d’une intoxication, soit d’une maladie ou soit parce qu’elles ont été dévorées par des prédateurs », affirme ce responsable.
La chair de baleine ne peut pas tout de suite contaminer ceux qui en mangent. Aucune personne ayant mangé de cette viande, n’a été malade pour le moment. « Ce n’est pas la première fois que des baleines échouent sur les côtes de l’île, mais les gens en mangent toujours. Et il n’y avait aucun effet sur la santé
de la population jusqu’à présent, du fait que les Malgaches ont tendance à cuire la viande assez longtemps. Mais il ne faut pas rejeter par exemple des cas de septicémie qui pourraient affecter les personnes. Il existe des requis qui meurent en mangeant des algues mais il faut définir aussi les types d’algues mortels », explique docteur Anjara Saloma, un scientifique travaillant avec Cétamada.