A la une Actualités Faits divers

Moramanga – Une semi-remorque broie sept personnes

Les dégâts sur la Mercedes Sprinter sont trompeurs car sept personnes y ont laissé la vie.

Un poids-lourd a roulé sur sept occupants d’un taxi-brousse sur la RN2. Les défunts sont sortis du véhicule à la suite d’une crevaison lorsque le camion les a happés.

Sept morts d’un seul coup. Broyés par un camion semi-remorque, sept passagers d’un taxi-brousse de marque Mercedes Sprinter ont trouvé une mort tragique. Ce drame est survenu dans la nuit de jeudi à vendredi aux alentours de minuit, sur la RN2. Le pire s’est produit lorsque le véhicule de transport en commun était contraint de s’arrêter à quelques encablures d’Antsirinala Moramanga, au point kilométrique 102 +800. Il a eu une crevaison du pneu arrière gauche. Le minibus a quitté Tana et faisait route sur Toamasina avant que la panne ne se produise sur une ligne droite, à 8 kilomètres de la ville de Moramanga.
Le chauffeur du taxi-brousse, en train de changer le pneu crevé avec quelques passagers, figure parmi les sept personnes ayant trouvé la mort dans cet accident. La semi-remorque, roulant en direction de Tana, a surgi à plein régime.
En arrivant à la hauteur de la Mercedes Sprinter, le poids-lourd s’est déporté vers la gauche pour mordre la partie avant-gauche du véhicule de transport en commun et continuer sur toute sa longueur. Les individus en train de remplacer la roue et quelques passagers, allongés sur la chaussée, profitant de l’arrêt pour se prélasser dans la pénombre, ont été écrasés.
Le camion a ensuite heurté un talus, laissant dans le sillage de ses roues des corps comprimés.

Défunt inconnu
Interrogé par les gendarmes de la Brigade Police Routière (BPR) de Mora­manga, saisie de l’enquête, le chauffeur du camion affirme avoir aperçu au loin la Mercedes Sprinter à l’arrêt. Il ajoute que tout était subitement devenu flou dans son champ de vision lorsqu’il est arrivé à la hauteur du taxi-brousse.
Les hommes ayant péri dans cet accident sont âgés entre vingt-cinq et cinquante ans.
« Trois occupants du taxi-brousse sont blessés. Il a fallu les évacuer d’emblée à l’hôpital de Moramanga. Le camion a bloqué la chaussée. Des dépouilles étaient de surcroît piégées sous son châssis. Il a fallu opérer avec rapidité afin de permettre aux ambulanciers d’agir et de rouvrir la route. Le constat a été bouclé en une trentaine de minutes pour que la circulation puisse reprendre », explique le chef de la BPR Moramanga.
Sur cette même lancée, il indique que six des sept corps ont déjà été récupérés par les familles. Inconnu, selon la gendarmerie, le
septième défunt est encore, à la morgue de l’hôpital de Moramanga.
« Des appels ont été lancés à la radio afin que ses proches puissent se manifester », ajoute le commandant du BPA du Mangoro.
La Mercedes Sprinter a été enlevée du lieu du sinistre dans la journée même. Mais le poids-lourd n’a pu être déplacé qu’en début de soirée.

Andry Manase