Actualités Economie

Programme énergie COI – Soutien aux communautés rurales

Neuf projets sont financés par la Commission de l’océan indien et l’Union européenne.  Tous exploitent les ressources renouvelables.

Hardiesse. La précarité énergétique faisant état de 4,7% de taux d’accès à de la population rurale à l’électricité a conduit des porteurs de projets à contribuer à l’amélioration de la situation. Les objectifs et plans d’action respectifs des neuf porteurs de projets présentés, hier à l’hôtel Colbert, justifient cette détermination.  Les neuf projets sur les dix-sept retenus sont financés à hauteur de 4, 6 millions d’euros par la Commission de l’océan indien (COI) en partenariat avec l’Union européenne (UE). « Ceci prouve que la COI est dynamique dans l’impulsion de la bataille pour la lumière des communautés vulnérables de ses pays membres », souligne Hamada Madi Boléro, Secrétaire général de la COI, à la cérémonie de lancement des projets financés dans le cadre de l’appel à proposition du Programme COI –Énergie à Madagascar.
Un dynamisme confirmé par le ministère de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures en mettant en exergue que le lancement de ces projets fait partie de la mise en œuvre de la nouvelle politique de l’Energie (NPE) adoptée en 2015. « La NPE est axée sur
trois secteurs pour répondre aux défis d’électrification des communautés rurales, périurbaines et urbaines, à savoir l’exploitation de la biomasse, l’électricité et les hydrocarbures », explique le représentant du ministre de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures.
Les neuf projets des associations, pouvoirs publics et opérateurs privés des régions Alaotra Mangoro, Menabe, Diana, Itasy, Atsimo Andrefana et Analamanga, développent l’exploitation des énergies renouvelables.

Potentiels
Cirad et ses partenaires ont effectué des recherches sur la transformation du Jatropha en huile et tourteaux pour produire de l’électricité et servir de combustibles aux ménages de Tsihombe et d’Ambo­vombe dans l’Androy. FemSolar de WWF appuie des femmes entrepreneurs pour la maintenance des photovoltaïques et l’exploitation de l’énergie solaire à Ambakivao dans le Menabe. ADER lancera des unités de production d’électricité à Beforona Ampasimbe jusqu’à Antsampanana. Une ONG dans le Diana, Etc aetera a choisi d’appuyer des ménages dans les alternatives de bois de chauffe. Patmad a déjà lancé une centrale hydraulique à Sarobarotra Itasy. JiroMeva opère à Moramanga dans l’Alaotra Mangoro. Jirove fait louer des lampes solaires et Baobab+ de Microcred accorde des facilités de paiement pour l’octroi de kits énergétiques.
Le représentant de l’Union européenne a souligné, par ailleurs, les enjeux de la transition énergétique dans le programme Énergies renouvelables et mise en œuvre de l’efficacité énergétique de l’Union européenne. Lutte contre le changement climatique et surtout contre la pauvreté.

Mirana Ihariliva