L'Express de Madagascar

Agenda

VENDREDI 23 MARS
IFM à Analakely à 19 heures : Djirani à la conquête de la capitale. À l’animation, un trio de chanteurs et musiciens de renom, en l’occurrence Théo Rakotovao (Prix RFI 2008) de Madagascar, Davy Sicard (Prix RFI 1995) de La Réunion et Mikidache (Prix RFI 1999) de Mayotte. Ce projet artistique, initié par l’Institut français de Madagascar, avec le soutien du Festival Milatsika, l’espace culturel Leconte Delisle et France Volontaires, est animé par le désir des trois acteurs d’aller à la rencontre de l’autre, a échanger et de partager avec lui ce qu’on a de commun et de singulier. À l’issue d’une résidence de création de deux semaines à Antananarivo, l’IFM vous propose de découvrir en exclusivité, sur la scène de la Salle Albert Camus, le premier concert de ce trio d’artistes, emblématique de l’océan Indien.

Cinéma Plaza à Ampefiloha à 19h30 : Aina Cook de retour au pays. La lauréate de la première édition du concours de téléréalité Pazzapa est de retour. Pour les connaisseurs, la chanteuse de passage au pays natal n’est plus à présenter. Dotée d’un remarquable timbre vocal qui s’adapte facilement à tous les genres musicaux, Aina Cook, une fois sur scène, bien déterminée et inspirée, possède un riche potentiel pour réussir à divertir et émerveiller son public à travers sa performance et sa compétence. Elle interprètera un répertoire d’une trentaine de chansons en présence de musiciens de renom tels Daddy Rasamimanana, Mika et ceux du Jazz Club CGM.

Bonara Be Parking 67 ha Nord-Est à 21 heures : Willy démarre sa saison. Une soirée qui marque le démarrage de la nouvelle saison pour cette formation fortement inspirée du «Kombitsiky» et du «Batrelaky», deux styles très populaires dans la région Atsimo-Atsinanana. Comme son titre, « Baly avao gnanay » l’annonce, ce cabaret dancing est prometteur en compagnie d’un groupe bien habitué de la scène. À apprécier sur place les tubes Couple parfait, Anao raiky avao, Vita tantara, Rengiky, Makabana, Ambanivolo, Marary fo, Tsy rarahiko, Aza maka lagy, Sôma baly, Anabavin’ny valy, Tsisy ratsy, Zaho ten tia, Kombitsiky mafana, Jamba ve aho ?

Trass Tsiadana à 21 heures : Bodo chante Tiako fotsiny. Plus de deux décennies plus tard, Bodo continue d’enchanter ses inconditionnels. D’ailleurs, ces derniers temps, elle était très présente. Ce soir, c’est au Trass Tsiadana que la diva rencontrera ses inconditionnels. Fidèle à son image, elle va offrir un récital qui devrait ravir ses nombreux admirateurs. Habituée des scènes restreintes, la chanteuse sera plus près du public, histoire de mettre l’ambiance bon enfant.

Cemes Soanierana à 20h30 : Njakatiana en show case. Un chanteur d’envergure dont la popularité n’a d’égal que le charisme. De par son statut de crooner festif, doué d’un sens du rythme à la fois, Njakatiana revient pour une soirée qui s’annonce chaude pour le grand plaisir des noctambules. Le rendez-vous est ainsi donné au Cemes Soanierana, ce soir à partir de 20h30. Une autre occasion pour le chanteur de prouver qu’il est toujours aussi imposant qu’autrefois.

Le Glacier Analakely à 21 heures : Dian-hay continue sur sa lancée. C’est l’étoile montante de la musique tropicale. Sur le petit écran, on ne voit plus qu’elle. Très active, la jeune chanteuse a récemment sorti plusieurs clips qui témoignent de son envie de se faire connaître et d’aller loin. Toujours dans cette optique, Dian’hay multiplie les rencontres avec les noctambules et sera à l’affiche du Glacier, ce soir.

< SAMEDI 24 MARS
Kudeta Urban Club Anosy à 21h30 : Mafonja en solo. Ancien membre d’un célèbre boys band local, lui, s’est reconverti en guitariste mêlant musique traditionnelle des Hautes Terres, trip-hop et reggae. De passage à Tana, Mafonja nous fait donc l’honneur d’un concert en toute intimité au Kudeta, ce soir. Il sera accompagné de quelques-uns de ses amis pour réjouir nos oreilles ! Une jolie soirée musicale en perspective, autour de quelques verres.

< DIMANCHE 25 MARS
CCEsca Antanimena à 15 heures : Njila & Co en concert. Prévu se tenir au CCesca au mois de janvier, le concert de Njila a été reporté pour cause de santé de Njila. Victime d’un malaise cardiaque, le chanteur a dû être opéré d’urgence à Mayotte. En convalescence, il n’a pu assurer le spectacle. Aujourd’hui, il nous revient en bonne forme et prêt à enflammer la scène. À ses côtés, signalons la double présence de Mahery et Lilie, deux interprètes d’une grande renommée mais également de Lalie, la survivante. Et oui, elle sera à nouveau sous les feux des projecteurs, et partagera la scène avec Njila. Elle sera l’invitée du groupe, au même titre que Mahery, Lilie ou encore Ravaka pazzapa, quant à elle, va faire face au grand public, pour la première fois.

Antsahamanitra les 24 et 25 mars à partir de 14 heures : Ambondrona. Devenu un véritable phénomène à lui tout seul au bout de 17 ans d’existence, Ambondrona se plaît toujours à surprendre ses fans. Une grande communauté de fidèles qui s’agrandit continuellement, accueille, désormais, en son sein une nouvelle génération et reste toujours aux aguets à l’annonce d’un événement de la part du groupe. Fidèle à lui-même, AmbondronA entend ainsi débuter tambour battant, cette année, en invitant un public de tous horizons à le rejoindre à Antsahamanitra, les 24 et 25 mars. Deux concerts exceptionnels d’envergure, et qu’il promet tout aussi spectaculaires que les précédents, ce sont là ce que le groupe réserve pour ses milliers d’afficionados, à l’occasion.