Actualités Economie

Évènement – L’offensive chinoise continue

L’évènement China Exhibition Madagascar vient d’ouvrir ses portes, hier, à Ivato. Les entreprises chinoises se lancent dans une grande offensive.

La Chine continue à faire parler d’elle. Au centre de conférence international d’Ivato où se tient l’évènement China Exhibition Madagascar, les entreprises chinoises se lancent dans une grande offensive. Des entreprises locales tentent, pour leur part, de grignoter une part de marché sur ce vaste pays, riche de plus d’un milliard de consommateurs. La présence chinoise à Madagascar n’est plus à présenter.
« La Chine est le premier partenaire commercial de Madagascar. En 2016, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays est évalué à 1,1 milliards de dollars. Ceci est de l’ordre de 610 millions de dollars au cours des six premiers mois de cette année, soit une hausse de 10,3 % par rapport à la même période de l’an dernier », a déclaré Yang Xiaorong, ambassadeur de la République populaire de Chine à Madagascar, lors de l’ouverture de cette manifestation économique, hier.

Potentialités
Pendant quatre jours, les visiteurs ou encore les investisseurs locaux auront l’occasion de découvrir la potentialité du marché chinois, de nouer par la suite des partenariats avec des investisseurs de l’Empire du milieu. Il ne faut pas oublier que le pays de Xi Jinping accorde des tarifs préférentiels à une large gamme de produits « Made in Mada­gascar ». « Depuis 2015, afin de faciliter l’exportation malgache vers la Chine, le gouvernement Chinois a appliqué le traitement de tarif douanier zéro en faveur de 97 % des produits malgaches », a souligné la diplomate.
Jusqu’en 2016, le volume d’investissement chinois à Madagascar a atteint 377 millions de dollars américain et a permis la création de dix-sept mille emplois locaux. « La Chine est prête à conjuguer ses efforts avec Madagascar, pour faire de ce dernier un pont entre les nouvelles routes de la soie et le continent africain. La coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et Madagascar recèle d’énormes potentialités dans le cadre de l’initiative “Ceinture et Route” », conclut-elle.
Cet évènement servira comme une plateforme économico-commerciale exclusive entre la Chine et les îles de l’océan Indien. L’objectif est de renforcer les enjeux BtoB et BtoC, pour créer de nouvelles rencontres, consolider les relations professionnelles, les relations avec le grand public, et suggérer une présence formelle et une coopération ferme de tous les services officiels à Madagascar.

Lova Rafidiarisoa