Actualités Economie

La société Galana vendue à Rubis

La société Rubis annonce l’acquisition de la société Galana. L’acquéreur n’est autre que la maison mère de Vitogaz.

Changement de paysage dans le secteur pétrolier. L’homme d’affaires Iqbal Rahim vient de céder sa société Galana au groupe français Rubis. Ce groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers a annoncé cette acquisition jeudi dans un communiqué sans préciser le montant de l’opération. « Rubis réalise ce jour l’acquisition des sociétés du groupe Galana à Madagascar, premier distributeur de produits pétroliers du pays avec 260 000 m³ de produits pétroliers distribués en 2016 », a indiqué la société dans le document.
La société Galana a été fondée en 1991 par Iqbal Rahim, la troisième fortune de Madagascar avec un patrimoine estimé à 419 millions de dollars en 2016 selon le magazine Forbes. La société est présente sur les principaux segments de marché. Elle dispose d’un vaste réseau de distribution avec soixante et onze stations-services réparties dans toute l’île et reste l’un des principaux fournisseurs de carburant de la Jirama et des industries minières de la Grande île. En 2000, Galana a fait l’acquisition du principal terminal d’importation de pétrole avec ses 45 hectares de terres et une capacité de stockage 250 000m³.
Acquisition effective
« Au cours de l’exercice 2016, le groupe Galana a réalisé un chiffre d’affaires de 215 millions de dollars. L’acquisition est effective ce jour (ndlr : jeudi) avec une entrée consolidation dans les comptes de Rubis rétroactive au 1er juillet 2017 », rapporte la société Rubis. À Madagascar, Galana est le leader national du secteur et se prévaut d’une part de marché importante évaluée à 30%.
Cette acquisition ne fait que renforcer la présence du groupe dans l’océan Indien. Rubis est déjà présente à Madagascar dans la distribution de gaz domestique avec sa filiale Vitogaz et à La Réunion depuis le rachat de la société réunionnaise de produit pétrolier (SRPP) en février 2015. « Rubis, à travers l’acquisition du groupe Galana, accroît fortement sa présence en distribution du carburants et fiouls dans l’océan Indien. La massification des volumes opérée dans cette zone en croissance devrait permettre de générer à terme des économies d’échelle », commente le groupe français dans le communiqué.
L’acquisition est effective depuis jeudi. On pourrait s’attendre au rebranding des stations- service Galana à la marque Vito. À Mada­gascar, sa filiale Vitogaz est sans doute le leader du marché de distribution de gaz  son activité de distribution de gaz de pétrole liquéfié (GPL). Elle dispose d’infrastructures logistiques propres avec un terminal d’importation à Mahajanga deux centres emplisseurs. Il joue un rôle clé avec 80% de parts de marché et se développe dans l’activité de butane vrac.

Lova Rafidiarisoa

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité