L'Express de Madagascar

Un gang insaisissable

Les tireurs de Moustapha Radjan sont toujours en cavale et restent insaisis­sables après un règlement de compte, selon un enquêteur, qui a eu lieu à Ambatobe, mardi 7 novembre. Ce gang opère avec le même mode opératoire que celui qui a été constaté lors du meurtre de l’ancien consulat de Malaisie à Tsaralalàna, a indiqué un enquêteur de la police.