Sport

Rallye du Boeny – Retour de Hery Be sur Evo X

La fameuse Mitsubishi Lancer Evolution X revient aux mains de Hery Rasoama­romaka, alias Hery Be. Il roulera avec la japonaise durant le Rallye du Boeny, quatrième manche de la saison organisée par son club TMF, en fin de semaine.
Sa dernière apparition avec l’Evo X remonte au mois de décembre dernier, durant l’ultime course de la saison 2017. Dans le baquet de droite se trouvera son fils, Faniry. Engagé en championnat de slalom depuis quelques mois, il va désormais passer à l’éta­pe suivante en rallye, aux côtés de son paternel. Le duo Hery Be-Faniry évoluera en groupe N4, chez 4RM, où figurent également les équipages Fred-Andry Tahina (Subaru Impreza), Tahina-Tahiana (Subaru Impreza), Yves-Jackol (Mitsubishi Lancer Evolutin IX), Kamikaz-Najo (Subaru Impreza) et Olivier-Maya (Subaru Impreza).
Oui, Olivier Ramian­drisoa retrouve également la compétition à l’occasion de ce Rallye du Boeny. Il roulera sur la voiture qui lui a permis de remporter les ti­tres nationaux en 2012 et 2014. Et il sera navigué par sa fiancée.

Mamikely sur Saxo
Toujours chez les quatre-roues motrices, les frères Randrianarivony se présentent, une fois de plus, comme les hommes à battre. Rivo et Ando avaient réussi des débuts fracassants avec la nouvelle Impreza R4, en remportant le Rallye de Mangoro, en juillet à Moramanga.
Ils chercheront à confirmer avec un deuxième succès consécutif, à Mahajanga. Du côté des 2RM, comme pour Hery Be et Olivier, un autre retour est à souligner. Mamy Rajoelison, alias Mamikely, retrouvera les pistes à l’occasion de ce Rallye du Boeny. Il sera aux commandes d’une Citroën Saxo M10 et aura comme co-pilote Lai Kam Jansen.
Au total, trente équipages seront au départ de cette quatrième échéance de l’exercice 2018. Le parcours comptera douze épreuves spéciales, étalée sur trois jours, pour une longueur totale de 123,01 km.