A la une Actualités Social

Santé – Une épidémie de grippe résistante plane

Les cas de grippe déclarés haussent au niveau des centres de santé. Une investigation est en cours à Antananarivo-ville.

Je suis cloué au lit, depuis hier soir (ndlr: avant-hier). Je me sens très faible, j’ai une forte fièvre, des vertiges et des troubles digestifs. Mon médecin m’a prescrit trois doses d’injection et d’autres médicaments fortifiants pour me rétablir au plus vite », témoigne Tody Rafanamperantsoa, un quadragénaire habitant à Antananarivo, hier. Ce père de famille serait atteint d’une grippe aiguë.
Une maladie qui fait plusieurs victimes dans presque tout Madagascar, surtout à Antananarivo, en ce moment, selon le Dr Marcel Rabetokontany. Dans la ville de Toamasina, la hausse des consultations pour raison de grippe a été aussi rapportée. L’épidémie de grippe pourrait bientôt être déclarée au niveau national. « Le seuil de l’épidémie n’est pas encore atteint, mais ce n’est plus loin », indique le Dr Marcel Rabetokontany. Il a martelé une énième fois que la grippe actuelle est très résistante. Ses victimes ne seraient guéries qu’au bout de plusieurs jours.
Dans quelques formations sanitaires d’Antanana-rivo, le seuil épidémique est déjà franchi. « Nous avons reçu cent vingt-deux cas d’infection respiratoire aiguë (IRA), dont des cas de grippe aiguë, au mois de décembre. Ces malades ne devraient pas passer au-delà de quatre-vingt », indique le Dr Fortunat Razafindralambo, médecin chef du centre de santé de base niveau II à Ampasanimalo.

Investigation
L’été n’est pourtant pas favorable à la propagation de la grippe, selon les médecins. « C’est surtout durant l’intersaison que la grippe se propage. Mais à cause du changement climatique, de la pollution de l’air, de la sous-alimentation, de la promiscuité, le virus se répand », souligne le Dr Marcel Rabetokontany.
La direction de Veille sanitaire et de surveillance épidémiologique (DVSSE) a lancé, hier, une instruction d’investigation des cas de grippe au niveau des centres de santé, dans la ville d’Antananarivo. «Selon les fiches médicales reçues, la grippe est la principale raison de consultation médicale, actuellement. Nous devrons mener une enquête de deux ou trois jours pour savoir de quoi il s’agit exactement », avance le Dr Hanitra Randrianarison, médecin Inspecteur à Antananarivo-ville. Des ripostes devraient être menées à l’issue de cette investigation, pour éviter la propagation du virus. Une bonne hygiène corporelle et hygiène de masse, une alimentation équilibrée et riche en vitamine C sont recommandées pour éviter la maladie.

Miangaly Ralitera