Actualités Region

Infrastructure – Début des travaux sur l’axe Ambilobe-Vohémar

Ambilobe Vohémar prendra trois heures de route d’ici deux ans

Le trajet sur la RN5A reliant les deux régions Sava et Diana est depuis toujours cauchemardesque pour les voyageurs et les transporteurs.

Laissée pour compte, la route nationale 5A reliant deux des régions les plus riches de la Grande île fait le cauchemar des camionneurs et de tous les voyageurs dans le Nord. Le trajet s’effectue, en saison sèche entre dix à douze heures sur une portion de route mesurant en tout 158 km. Une durée qui devrait, d’ici peu se réduire entre deux ou trois heures. L’annonce a été effectuée, hier, lors de la pose de la première pierre du chantier de construction de la route sur cet axe à Ambilobe. Les travaux de bitumage prendront exactement vingt-quatre mois. Une fois terminé, la vitesse de référence sur cet axe sera de soixante kilomètre à l’heure. Soixante-trois communes où vivent près de trois millions d’habitant bénéficieront directement de l’amélioration de la RN5A notamment en termes de commerce dans la mesure où l’état déplorable de la route complique la circulation des marchandises dans les zones de Sava et Diana. « La réhabilitation n’a pu être possible qu’après la signature d’un accord de partenariat avec la République populaire de Chine. Un accord avec l’un des taux de remboursement les plus bas pour nous permettre rapidement de concrétiser le projet » souligne Hery Rajaonari- mampianina, président de la république.

Financement
Prévue être prise en main par l’Union Européenne (UE) à la suite d’un dialogue politique effectué l’année dernière, le projet sera donc finalement financé par les Chinois.L’UE a expliqué sa rétractation pour des raisons de fonds limités dans la mesure où la construction et la réhabilitation des infrastructures routières s’avère être très budgétivore. La seule route permettant de favoriser les échanges entre la Sava et la Diana refera peau neuve d’ici deux ans si depuis son existence elle n’a jamais fait l’objet d’un sérieux problème des autorités. « Le bitume couvrira alors la centaine de kilomètre reliant Ambilobe-Vohémar. Ce qui favorisera la facilitation du commerce de la vanille, l’or ainsi que le secteur touristique dans ces deux régions » ajoute le président de la République. Par ailleurs, l’annonce de réhabilitation de cette portion de route s’effectue fréquemment en période pré-électorale. Les habitants des deux régions espèrent alors que cette fois-ci, les travaux se concrétiseront enfin.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité