Actualités Culture

Humour – Le rire au rendez-vous au Cemdlac

« Quel est le rapport entre une lavandière et un célibataire ? Les deux adorent travailler avec du savon ». Rien que çà a suffi pour faire éclater de rire toute la salle. Dès le début du spectacle, intitulé « Tafaray samy nandra » ou « Quand un con en croise un autre », le ven-dredi 13 octobre vers 15 heures, Isambilo Dôzera, Trinité Voms avec leurs guests Pôpô et Babaine, ont fait régner la bonne humeur dans la salle du Cemdlac à Analakely. Des sketchs traitant des situations du quotidien et les petites conneries que chacun de nous peut commettre sans le vouloir, étaient la base de leur humour au premier ou au second degré.
Ils se sont permis de faire quelques blagues salées à dose modérée. Une première partie exclusivement animée par Isambilo Dôzera, Trinité Vom, a démontré leur talent dans la seconde moitié du spectacle, et le binôme Pôpô et Babaine a assuré les entractes avec brio. Malgré les quelques minutes de retard, et quelques défaillances techniques au niveau des micros, le public a pu savourer quelques heures d’allégresse en compagnie de la nouvelle génération d’humoristes.
« J’ai vraiment besoin de décompresser en ce moment. Et j’ai passé un bon moment cet après-midi. En plus l’accès a été gratuit. Que du bonheur. Ils ont du talent », a avoué un Jean Modeste qui était parmi l’assistance. L’organisation a été à l’initiative d’Inédit Concept.
Issu d’un casting organisé par Francis Turbo et Gothlieb lors du Smile Party en 2013, Isambilo Mahefa Randrianasolo alias Isambilo Dôzera continue son petit bonhomme de chemin sur les planches du rire. « J’avais déja le sens de l’humour quand j’étais dans le scoutisme. Les feux de camp étaient l’occasion de montrer mon talent. Et je ne me suis plus arrêté de faire rire mon entourage. Autant le partager à un public plus large. Il est difficile de réunir du monde car je ne suis pas encore une grosse pointure comme Francis Turbo. Mais çà ne nous empêche pas de donner le meilleur de nous-mêmes. Notre groupe reste ouvert à toute proposition pour s’élargir sur de nouvelles frontières avec humour », confie-t-il d’un air sérieux.

Ricky Ramanan

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité