Actualités Region

Taolagnaro – La décentralisation au cœur des débats

Madagascar prospère, une vision partagée par les maires des grandes villes du pays. « Les communes sont les piliers du développement de la Grande ile. Et nous allons participer activement à amorcer son décollage économique », insiste Paul Razanakolona, maire d’Antsirabe et président de l’Association des maires de grandes villes de Madagascar ou AMGVM. C’était, hier, lors de l’ouverture officielle de la quatrième assemblée générale de l’AMGVM qui se tient à Taolagnaro.
D’emblée, les maires ont tenu à rassurer qu’il s’agit d’un partage d’expérience et de bonnes pratiques et non une réunion à connotation politique. Ils ont également soulevé les facteurs de blocage qui bouleversent le développement des communes en particulier, et du pays en général. « Nous sommes prêts à aller de l’avant pour sortir le pays de la pauvreté. Pour ce faire, nous insistons sur la décentralisation effective des communes. Les lois qui existent ne permettent pas aux maires de mener à bien leurs missions, à savoir la satisfaction des besoins des habitants », martèle-t-il.
Comme à l’accoutumée, le ministre Chabani Nourdine n’a pas manqué à cet évènement organisé dans la cité dauphine. Tandis que les fauteuils destinés au maire d’Antananarivo et de Fianarantsoa sont restés vides.
Outre la formalisation de l’adhésion du maire de Morondava et d’Ihosy dans l’association, des visites du port d’Ehoala, de QMM sont au programme. Les dizaines de maires rejoindront leur ville ce dimanche.

Moïse Fanomezantsoa