Actualités Faits divers

Miandrivazo – Une guerre civile évitée de justesse

Au bord de la guerre civile, deux villages ont été réconciliés à Betsipolitra Miandrivazo, vendredi. Un rapprochement a été initié par la région Menabe, en travaillant de concert avec l’Organe Mixte de Conception (OMC) du district de Miandrivazo. Une guéguerre autrefois latente entre deux villages de la commune rurale de Betsipolitra a viré à l’affrontement à la mi-août.
Au moment des faits, des habitations ont brûlé dans un incendie criminel et des blessés ont été signalés. L’épée de Damoclès planait du coup dangereusement sur les habitants en conflit lorsque ceux qui ont perdu leurs biens dans l’embrasement ont crié justice. Alors que vengeance et retour de manivelle planaient, les autorités ont fait le déplacement sur les lieux deux semaines plus tard, pour tenter d’apaiser la vive tension.
Ayant réuni les élus, les autorités administratives à l’échelle de la région Menabe et du district de Miandrivazo, les notables, les forces de défense et de sécurité ainsi qu’une vingtaine de leaders d’opinion issus des deux localités opposées par des différends, une réunion s’est tenue le vendredi 8 septembre dans le fokontany d’Ankilivoro où des maisons sont parties en fumée. La réconciliation a été scellée par un pacte traditionnel. Un vent d’apaisement souffle après le rapprochement ayant été entamé, estompant ainsi les mésententes autrefois nourries par des actes de bandits et des règlements de compte.

Seth Andriamarohasina