Culture

Télé-Crochet – « Feo tokana, mozika iray » vise une grande finale

La finale de « Feo tokana, mozika iray » produit par la Radio télévision Analamanga (RTA) promet du grand spectacle. C’est un grand événement à ne pas rater sur le petit écran, ce week-end.U véritable ode à la musique et aux talents, mais surtout à la créativité et à l’originalité de tout un florilège d’artistes, l’émission de télé-crochet « Feo tokana, mozika iray », émerveille depuis plus de deux mois, les téléspectateurs de la RTA. Un tremplin en plus d’être une plateforme de visibilité privilégiée pour tous ces mélomanes qui souhaitent faire valoir leur passion auprès du grand public, l’émission qui s’affirme comme un concours fraternel, honorera son lauréat ce 19 mai à 14 heures.
Diffusée en direct sur la RTA, cette grande finale qui s’annonce somptueuse et haut en couleurs, opposera les cinq jeunes chanteurs d’exception, qui au fil des éliminatoires, ont su briller par leur personnalité et leur charisme. Il s’agit de Betia, Tattix, Le Guide, Aina Harry et Malala, qui, l’un après l’autre, se relayeront devant le jury et les téléspectateurs pour les conquérir. La finale promet d’être passionnante, car au fur et à mesure de l’aventure, chacun des candidats a su se forger une identité artistique et musicale propre à lui-même. De quoi sublimer de la plus belle des manières la scène du Dôme RTA Ankorondrano où cette finale aura lieu, et où le public est convié à festoyer pour soutenir son favori.

Spectaculaire
« Feo tokana, mozika iray » qui suit les bases de son prédécesseur « Feo tokana, gitara iray », honore par dessus tout, l’originalité de ses concurrents. Ainsi, au-delà du chant, Betia, Tatix, Le Guide, Aina Harry et Malala se démarqueront également par leur maîtrise de la musique. Nos finalistes ayant principalement opté pour la guitare et le piano, promettent quelques surprises, pour l’occasion. Parrainé par le chanteur Njakatiana, qui célèbre actuellement un quart de siècle de carrière, « Feo tokana, mozika iray » verra son lauréat remporter un ticket pour l’Hexagone où il ou elle jouera pour un concert exceptionnel à Paris le 2 juin. Pour l’heure, les finalistes peaufinent leur passage sous la bienveillance des coachs, de quoi préparer également le public à se laisser surprendre par leurs performances respectives.
« Au vu des talents de nos finalistes, on peut s’attendre à un événement hors du commun lors de cette finale. Cette émission ne promeut pas uniquement leur talent, elle promeut aussi une passion et un rêve commun qu’on a pour notre culture », confie Naina Randriamananjara, directeur général de la RTA, lors de l’annonce de la finale. De plus, des invités émérites seront aussi de la fête pour cette finale, entre autres le duo Ndondolah et Tahiry qui égayera l’événement de ses plus grands tubes, Koloina la gagnante de « Feo tokana, gitara iray » et Njakatiana évidemment. Rendez-vous à la fête et que le meilleur gagne !

À vos votes !

Outre les votes du jury, les téléspectateurs seront également mis à contribution, lors de cette finale. Ils sont ainsi d’ores et déjà invités à voter pour soutenir le candidat ou la candidate qu’ils affectionnent. Envoyez alors vos votes par Sms au 0323200765 avec les indications « FT le numéro de votre candidat ou candidate », à savoir, « FT 1 » pour Betia, « FT 2 » pour Aina Harry, « FT 3 » pour Malala, « FT 4 » pour Tattix, et « FT 5 » pour Le Guide.

Andry Patrick Rakotondrazaka