Social

Consommation – Le prix des œufs à 500 ariary

Inflation. Le prix des œufs aussi flambe après celui des produits de première nécessité. Depuis quelques jours, le prix de cette denrée s’affiche à 500 ariary dans toutes les épiceries de la ville. Si les détaillants achetaient un œuf à 350 ariary auparavant, ils le prennent à 450 ariary actuellement. C’est pour cette raison que les détaillants adoptent le prix de vente de 500 ariary.
D’après les éleveurs, le problème provient de la réduction du nombre d’œufs pondus par les poules pondeuses, en cette période hivernale. Les poules ont besoin d’un maximum de chaleur pour produire.
Le nombre d’œufs pondus diminue constamment selon des éleveurs. Certains détaillants essuient une perte à cause de cette situation. « Si nous réservons 300 000 ariary à chaque fois pour acheter huit cents œufs chez les grossistes, on ne peut plus acheter que cinq cents œufs seulement maintenant, avec le même montant. Une augmentation de 100 ariary est constatée », explique un détaillant.
Certains épiciers profitent également de cette production réduite d’œufs pour augmenter le prix jusqu’à 700 ariary. Certains gargotiers ont également changé le prix des plats garnis avec des œufs pour ne pas enregistrer une perte.

Mamisoa Antonia