Region

Antsiranana – Cinq cents marins indiens débarquent

La capitale du Nord est  en effervescence depuis hier, car un groupe de l’Indian Navy, composé de l’INS Trikand et de l’INS Mumbaï, font relâche au port d’Antsiranana. Les deux navires ultra modernes de la marine nationale indienne effectuent une tournée dans l’océan Indien et ont choisi le port d’Antsiranana destiné au repos des cinq cents marins. Ils viennent de participer à la phase finale de l’exercice militaire franco-indien baptisé Varuna, tenu pour la première fois au large de La Réunion  début mai.
Les deux bâtiments ont été accueillis par le capitaine de frégate Rekoria Manantsampa, directeur du port militaire qui  a ensuite assuré le service de pilotage et de lamanage au  port de commerce. Le destroyer de classe Delhi INS Mumbaï a accosté en premier sur le quai. Avec sa longue silhouette de 163,2 mètres tonnes, il occupe la quasi-totalité de la longueur du port. Ayant comme devise L’invincible, il est escorté par la frégate lance-missiles INS Trikand. Armée par un équipage de 180 marins, elle affiche une longueur de 124,8m pour un déplacement  de 3 860 tonnes. Les deux bâtiments ont respectivement une vocation anti-aérienne et anti-sous-marine.
L’accostage au quai a été animé par la Fanfare de la Région militaire N°7 et a vu  la présence de l’ambassadeur de l’Inde, Subir Dutta, accompagné des officiers de la marine nationale malgache. Comme à l’accoutumée, le diplomate a conduit une série de visites de courtoisie auprès des chefs militaires et autorités de la région Diana. Il a été entouré par les deux pachas des deux navires les capitaines Upal Kundu du Trikand et Amit Srivastava du Mumbaï. La dernière visite a vu la présence du ministre de la  Défense nationale, le général de corps d’armée Béni Xavier Rasolofonirina accompagné du préfet d’Antsi­ranana, Arsène Banoma.
Partout où ils sont allés, tous les intervenants ont  évoqué que cette escale indienne dans le Nord signifie le raffermissement des  relations bilatérales entre les deux pays, en particulier le renforcement de la coopération militaire qui se développe depuis deux ans et qui s’est matérialisée par la signature d’un accord de coopération. De fait, des militaires malgaches vont en Inde pour suivre  des formations et au mois de mars, une délégation de la direction principale de la relation navale indienne a décidé d’envoyer une équipe dans la Grande ile dans le but de former des officiers malgaches. « Notre gouvernement apporte une attention particulière à la zone océan Indien car nous  voulons travailler avec vous sur le plan maritime », affirme l’ambassadeur Subir Dutta.
Pour sa part, le ministre de la Défense nationale a mis un accent particulier sur la qualité de la coopération militaire entre l’Inde et Madagascar. L’occasion lui a aussi permis d’assurer  les visiteurs que tous les ports malgaches sont  ouverts à l’Indian Navy. « Notre pays est une île, il est temps pour nous de nous tourner vers la mer et de la considérer comme notre mère », lance-t-il. Quant au commandant du « INS Trikand», porte-parole de la marine indienne, il a souhaité l’existence d’une patrouille conjointe indo-malgache afin de mener à bien le contrôle de la zone exclusive.

Raheriniaina