Faits divers

Aéroport Ivato – Mort d’un Mauricien à l’embarquement

Décès d’un ressortissant mauricien à Ivato avant-hier. Il se préparait à monter à bord d’un avion qui devait le ramener dans son pays lorsqu’il a trouvé la mort.

Emoi à l’aéroport international d’Ivato. Lundi après-midi aux alentours de 16h 45, un ressortissant mauricien, répondant au nom de Bachonee Razcoomar, a trouvé la mort à l’embarquement d’un vol de la compagnie Air Mauritius. Il allait regagner son pays d’origine lorsque cette mort brutale l’a happé.
Le défunt avait soixante-et-un ans. Non résident à Madagascar, il allait rentrer chez lui après un séjour dans la Grande île lorsque le drame est survenu. Le sexagénaire ne semblait pourtant pas manifester un quelconque signe de malaise à son arrivée à l’aéroport d’Ivato.
L’enregistrement s’est déroulé sans problème après qu’il se soit présenté au comptoir, après un contrôle préliminaire par les fonctionnaires des douanes. C’est seulement après que tout a basculé.

Panique
Ce Mauricien a succombé à une syncope d’après le constat du médecin en service à l’aéroport. Le compagnon de la victime confie que le diabète minait depuis longtemps l’état de santé de son compatriote, mais l’arrêt cardiaque l’a en revanche frappé brusquement, sans signe avant-coureur pouvant mettre la puce à l’oreille. Aucune explication médicale complémentaire n’est encore en revanche communiquée.
Un vent de panique a soufflé lorsque le sexagénaire fut à l’article de la mort. Alertée, l’équipe de secours s’est mobilisée, sans pour autant parvenir à arracher la victime à la mort qui planait.
De son côté, le personnel au sol, en charge du handling, a fait le nécessaire pour que l’avion puisse partir malgré l’incident.
Après constat du décès, la dépouille mortelle du Mauricien a été placée au service sanitaire de l’aéroport, où une ambulance a été envoyée la récupérer. Les autorités sur place, dont la gendarmerie, ont pour leur part dressé un rapport.
L’ambassade de Maurice à Madagascar a été informée. Des liaisons ont été effectuées avec les proches de la victime et le rapatriement du corps à l’île sœur a été évoqué.

Andry Manase

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter