Actualités Economie

Jirama – Nouveau matériel pour le réseau électrique

La performance opérationnelle et la gouvernance sont mises au centre des priorités du plan de redressement de la Jirama. Du nouveau matériel vient en renfort.

Vétuste, le réseau de distribution et de trans­port d’électricité de la société nationale bénéficiera d’un renouvellement d’équipements. La réception de ces équipements par le conseil d’administration ainsi que le ministère de l’Energie a été effectuée vendredi, à Andrononobe. Entrant dans le cadre du Programme de redressement de la société nationale d’électricité, l’acquisition de ces éléments techniques fait suite au financement du Projet d’amélioration de la gouvernance et des opérations dans le secteur de l’électricité (Pagose) financé par la Banque Mondiale.
« Avec l’arrivée de ces équipements, nous projetons une résolution des problèmes de distribution à hauteur de 60% sur l’ensemble du territoire, d’ici le mois de mai. Et pourquoi pas une résolution complète du
problème vers la fin de cette année ? », s’enthousiasme Hyacinthe Befeno, Président du conseil d’administration de la Jirama. Ces projections concernent surtout la réduction des coupures ainsi que l’amélioration de la qualité de service, à travers la réduction du taux de disfonctionnement du transformateur ainsi que des autres appareils constituant le réseau de distribution.

Hybridation
En tout, ces nouveaux équipements sont constitués de mille cinq cent kilomè­tres de câbles, des appareils de branchements électriques (disjoncteurs, compteurs mono et triphasés), treize mille poteaux, en béton et en bois, ainsi que quatre cents transformateurs dont deux cents sont déjà en cours d’installation depuis ce mois d’avril pour les abonnés dans la catégorie basse tension 220v/380.
« Le renforcement de la performance du secteur énergie est un élément essentiel du plan de relance économique du pays car les particuliers et les entrepreneurs considèrent que l’électricité est une des contraintes les plus fortes au développement de leurs activités », souligne Lanto Rasoloelison, ministre de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures.
Outre l’octroi de nouveau matériel, le projet Pagose comprend des actions de remise à niveau et de renforcement des installations existantes, notamment des centrales électriques, des réseaux de transport et de réseaux de distribution de la Jirama.
« Un programme qui fait suite au plan de redressement de la société ainsi que l’hybridation du système de production que nous mettons déjà en place progressivement de façon à atteindre un taux de 50% du parc énergétique composé de stations autres que les systèmes thermiques », conclut Olivier Jaomiary, Directeur général de la Jirama.

Harilalaina Rakotobe