Actualités Social

Andavamamba – Anatihazo – Mise en place d’un pylône contestée

La mise en place d’un pylône dérange les habitants d’Andavamba. Ils ont décidé de manifester, samedi.

Les habitants d’Andavamba Anatihazo II contestent la mise ne place d’un pylône. Ils sont descendus dans la rue, très tôt, samedi pour montrer leur mécontentement. Ils ont voulu passer le message en portant des banderoles et en sifflant dans la rue. Cette manifestation a déjà commencé, mercredi. Ils ont encore voulu se faire entendre par les responsables et ont décidé de continuer la manifestation, en fin de semaine.
« Nous savons déjà que les pylônes projettent des effets néfastes sur la santé s’ils sont installés à proximité du
peuple. Alors que ce pylône se trouve justement dans notre cours, chose que nous n’acceptons pas. Les personnes qui y travaillent n’ont pas ni l’autorisation du ministère de l’Intérieur et ni celle de la Commune urbaine d’Antana­narivo Renivohitra. Or ces employés affirment le contraire », explique un représentant des habitants d’Anatihazo II. Il poursuit que les habitants ont déjà porté plainte et ont monté l’affaire au niveau du tribunal pour
arrêter les travaux.

Enquête
Le verdict est sorti au mois de mars mais il faut souligner que la Justice est incompétente face à cette situation. « Même si le verdict a été déclaré au mois de mars, les employés d’une société téléphonique ont encore continué leur travail. Le pylône n’est pas encore implanté mais les travaux continuent toujours. Ils ont dit vouloir construire une route. Le chef du fokontany est de leur côté», affirment certains habitants.
Les manifestants ont poursuivi leur parcours vers le bureau du fokontany qui restait fermé. Ils comptent porter plainte au niveau du ministère de l’Intérieur et poursuivront leur manifestation, ce jour.
D’après un chercheur « des enquêtes doivent être effectuées sur les effets des pylônes installés en plein
centre ville avec le ministère de la Santé publique et les chercheurs. Parfois, des conventions ont été signées
par le propriétaire des réseaux téléphoniques dans la mise en place de ces pylônes », explique-t-il. La société concernée compte encore vérifier les travaux à Andavamamba.

Mamisoa Antonia