Culture

IS’ART Galerie Ampasanimalo – Clipse s’expose à travers ses « 30Free »

Une exposition autour d’un chiffre symbolique pour l’artiste. « 30Free » se lisant « thirty three » ou trente trois de Clipse est à découvrir à l’Is’Art Galerie Ampasanimalo ce week-end.Comprendre au delà des mots et au-delà d’une image ou d’une fresque l’art, ainsi que la création d’un artiste s’affirme comme étant élémentaire au fur et à mesure qu’on s’y habitue. Ceci-dit, percevoir une œuvre par le biais d’un chiffre est une nouvelle approche qui reste à appréhender pour le public.
Partant de ce principe donc, Mbolatiana Raolison ou Clipse de son nom d’artiste, convie les férus d’art contemporain, mais surtout d’art urbain à se joindre à elle pour son exposition intitulée « 30Free ». Du 17 mai au 6 juin, elle sublimera donc de sa créativité et de son imaginaire l’Is’Art Galerie Ampasanimalo en y retranscrivant, par le biais d’un nouveau genre de graffiti, diverses interprétations du chiffre trente trois.
Clipse d’affirmer « Les chiffres sont la langue que l’univers utilise pour communiquer avec nous. Le nombre trente trois, représentant un mélange d’intuition, de rêves, qui, pris à un tout autre niveau, portent l’énergie de la compréhension avant la communication ».
Énigmatique et éclectique à la fois donc, cette exposition immerge le public dans un univers exclusif où numérologie et « street art » se conjuguent.

18 ans de carrière
L’artiste se plaît à travailler sur de nombreux supports pour surprendre et émerveiller le public, allant d’un mur à un autre, d’un mur à une toile ou du cap en aiguille, elle s’affirme avec un style bien particulier.
Attendons-nous ainsi à nous laisser subjuguer par cette exposition exclusive, Clipse, se prépare à nous livrer diverses interprétations de ce chiffre qu’elle affirme comme étant à la fois maudit et béni. « En psychanalyse et aussi en matière de numérologie malgache, ce chiffre est important et puissant. Elle représenterait l’intelligence, mais aussi le grade de l’illumination ou bien un symbole porteur de vie et de l’infini. Autant de significations auxquelles je rajoute ma propre histoire, notamment vis-à-vis de ce que le graffiti m’a apporté et sur ce que j’ai apporté au graffiti, alors que je vais vers mes 33 ans également », souligne l’artiste.
« 30Free » confirme ainsi une certaine maturité de la part de Clipse comme pour célébrer aussi ses 18 ans de carrière dans le milieu du « street art ». L’occasion pour elle de faire aussi une rétrospective de son parcours où chacune de ses toiles représentera alors différents styles de son art. Fer de lance de la gent féminine en matière de graffiti dans la Grande île, Clipse a su forger sa notoriété aussi bien au pays que sur la scène internationale. Adhérant entre autres à plusieurs collectifs d’artistes urbains comme le « International Business Music of Chambers- Amsterdam » (IBMC) ou le Label Kolontsaina Mainty et la Jamerla Koonaction. Artiste talentueuse, Clipse promet de vous émerveiller à travers ses multiples facettes.

Andry Patrick Rakotondrazaka