Faits divers

Ambolokandrina – Un chef de famille fusillé succombe

Surpris dans un guet-apens à Ambolokandrina dans la nuit de vendredi à samedi aux petites heures, un chef de famille âgé de trente-cinq ans a succombé à ses blessures dans la soirée de dimanche vers 21h 30. Atteint de projectiles en pleine tête, il est mort au bout d’un coma qui a duré un peu plus de 36 heures. La victime allait regagner son foyer lorsque l’attaque a été perpétrée.
En arrivant devant sa maison, il était descendu de sa voiture pour ouvrir le portail avant d’y remonter lorsqu’un coup de feu a retenti. Frappée de plombs, la lunette arrière du véhicule a volé en éclats. Désemparé, il s’est rué hors du véhicule lorsqu’il a reçu des projectiles sur la tempe. Son bourreau l’a laissé pour mort sur l’ aire pavée après l’un avoir délesté d’un sac contenant quelques papiers et un peu de numéraire. Rien n’a été dérobé chez lui et la voiture a même été épargnée. À l’aube, vers 5 heures du matin, le portail de la propriété, laissé grand ouvert, a surpris un passant qui a alors donné l’alerte.
La thèse d’un règlement de compte est privilégiée.
La brigade criminelle est déjà sur quelques pistes. Les funérailles vont se dérouler demain à Manakavaly Manjakan­driana.

Seth Andriamarohasina