Economie

Manakara – La réhabilitation du port attendue

Ruine. C’est ce qui reste du port de Manakara actuellement. Cette infrastructure n’est plus opérationnelle depuis plus de vingt ans. Or l’exportation de produit de rente comme le poivre, le girofle et la vanille, dépend de ce port. En conséquence, l’économie locale a chuté. Le niveau de vie de la population s’est dégradé. Des travaux de réhabilitation ont été prévus se réaliser de 2018-2019 en partenariat avec le gouvernement chinois. Cela n’a pas eu lieu. Aucun bailleur ne s’est manifesté pour le moment.
L’État est encouragé dans la réalisation du projet de la relance de la ligne ferroviaire Fianarantsoa Côte Est et la reconstruction du port. « Le chef de région de l’ancien régime a cherché un moyen de réhabiliter le port. Le document sur le projet de relance de la ligne ferroviaire et de la reconstruction du port a été rédigé. Ce projet devait être mis en œuvre avec le gouvernement chinois. Des négociations se sont suivies. Mais le régime a changé et la continuité de la réalisation du projet est travaillée en collaboration avec le ministère du Transport et du tourisme et de la météorologie et la région de Vatovavy Fito­vinany », explique Fridolin Caleb, chef de région par intérim de Vatovavy-Fitovinany.