Actualités Social

Santé de la reproduction – L’avortement thérapeutique prohibé

Les articles portant sur l’avortement thérapeutique ont été supprimés dans la loi sur le planning familial. Les parlementaires l’ont adopté.

Aucune excuse. Le personnel médical est défendu d’effectuer l’interruption volontaire de la grossesse (IVG) thérapeutique à Madagascar. Les articles 22 et 23 sur l’interruption médicale de grossesse ont été supprimés de la loi sur le planning familial. Ceci a été adopté par les parlementaires à l’Assemblée nationale de Tsimbazaza, hier, durant la séance plénière.
Au départ, le ministère de la Santé publique a voulu légiferer l’IVG thérapeutique en l’inscrivant dans le projet de loi portant sur le planning familial. Les députés l’ont voté le 19 juin. Les sénateurs, quant à eux, se sont retenus à l’adopter et ont recommandé la suppression de ces deux articles, au même mois. « L’avortement n’est pas conforme à la culture malgache. Notre bénédiction incite même aux jeunes mariés à donner naissance à sept filles et sept garçons. Si l’avortement est autorisé, les jeunes en profiteront », avait expliqué le sénateur Olivier Rakoto­vazaha, à l’époque.
Cette décision affirme qu’un agent de santé qui commet un avortement, thérapeutique ou pas, est répréhensible.

Répréhensible
Les médecins sont sidérés. « Mais cela va coûter la vie à certaines mères ! », se sont exprimés quelques gynécologues. L’un de préciser: « certaines maladies, comme la néphropathie, la maladie de marfan, nous obligent à faire sortir le bébé du ventre de sa mère, pour éviter qu’elle n’en perde la vie. Imaginons qu’une femme qui va accoucher de son quatrième enfant fait une hémorragie sévère. Qui allez-vous sauver ? Le bébé ou la mère, qui a derrière elle trois enfants ? ». D’autres médecins signalent qu’un avortement est aussi prescrit, lorsque le fœtus présente une malformation grave.
Le secrétaire général du ministère de la Santé publique, le Dr Joséa Ratsi­rarson, tente de calmer la tension. « Nous allons étudier, plus tard, le fait de légiférer sur cet avortement thérapeutique, mais aussi, l’euthanasie et d’autres sujets sensibles de la santé », indique-t-il. Ce ne sera pas pour bientôt. La conception même de ce projet de loi sur le planning familial a pris au ministère 2 ans.

Miangaly Ralitera

7 commentaires

Cliquez pour commenter

    • Eh bien le Moyen-Âge avait finalement du bon. Il respectait les faibles, au moins, lorsque vous tolérez qu’on puisse supprimer la vie de quelqu’un sous prétexte qu’il pourrait nous gêner. Comment peut-on en être venu à supprimer la vie d’un embryon de 4 mois, 2 mois, 3 semaines avant sa naissance sous prétexte qu’il est handicapé? Il faut être totalement aveugle et violent. C’est la haine de la différence. Mon fils né à 6 mois de grossesse. Il était beau… Qui aurait douté qu’il était un être humain aurait été aveugle…

  • le verdict était prévu de la part de gens qui n’y connaissent rien à la procréation et au planning familial. Ce qui démontre bien le niveau intellectuel de ces pseudos élus. En prime, leur hypocrisie et la réaction d’1 certain olivier rakotovazaha, il font des enfants à tour de bras aux mineurs qu’ils élèvent car ils en ont les moyens. Et comment fait la fille mère dans le désarroi complet???

    • Il ne faut pas tout exagérer. Mettre dans la loi la suppression de la vie d’un être qui a un coeur, des jambes, des doigts, des oreilles, un cerveau sous pretexte qu’il est handicapé, c’est faire offense à tous les handicapés. C’est leur dire : « le monde serait plus simple sans vous ». C’est lamentable!

  • Ce vote n’est que la suite logique des agissements inconscients et rétrogrades de ces soit-disant « représentants du peuple » soumis à la pression des différents sectes ou groupes religieux véhiculant des idées moyenâgeuses. Ces énergumènes ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez. Combien d’entre eux savent ce qu’est un planning familial ? Ils sont là uniquement pour être des moutons de panurge, des bénis-oui-oui.Ces ignares d’un autre monde mènent le pays vers un déclin irrémédiable …..Pauvre pays, tu ne mérites pas ça.

      • Vous vivez êtes dans l’obscurantisme total. J’ai 2 enfants dont un est né prématurément, 2 petits enfants dont 1 est aussi né prématuré. Ce sont des enfants nés d’un grand amour entre leurs parents et surtout désirés, attendus . Aucune leçon à recevoir des gens de votre acabit englués dans des principes ,soit disant moraux. Une grossesse non voulue ou suite à un viol ne peut pas être menée à terme. Vous arrive-t-il de vous mettre à la place de la femme qui porte cet embryon en elle ne serait-ce que quelques secondes ? Je ne pense pas que vous l’ayez déjà fait. Vous vivez dans l’hypocrisie.Vous maquillez à chaque instant la réalité,sans vergogne. Vous ne méritez pas plus d’égard.