Actualités Culture

Patrimoine – Éléonore Johasy remet les pendules à l’heure

La ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine s’est affirmée sur un ton ferme, hier, lors d’un point de presse. De nature plutôt discrète, Éléonore Johasy ne s’est pas ainsi privée de donner enfin de la voix pour faire valoir l’importance des actions qu’entreprend actuellement son ministère. En premier lieu, elle a tenu à éclaircir l’opinion publique vis-à-vis du cas du vol de la couronne royale des reines à Andafiavaratra en 2011.
« Qu’on se le dise, l’enquête n’a cessé de se poursuivre et le ministère a toujours mis les moyens à sa disposition pour faciliter cela. Actuellement, on affirme sur les réseaux sociaux que l’objet serait en circulation dans l’Hexagone. Sachez que si c’était le cas, nous serions déjà en relation avec les autorités locales pour en avoir le cœur net », souligne la ministre.
Par le biais de ses relations avec l’Unesco, le ministère aurait alors sollicité une collaboration avec l’Interpol pour retrouver ce joyau sur le sol français. En outre, Éléonore Johasy a tenu aussi à discuter du renforcement de capacité au sein de la Brigade anti-piratage (BAP) qui apparaît comme très active aussi bien dans la capitale, qu’à Toamasina et à Mahajanga. La BAP veillera désormais au respect des droits d’auteurs autour de la chaîne du livre nationale, au-delà du milieu cinématographique. Par ailleurs, le ministère entamera aussi un nouveau classement et recensement des biens immatériels du pays.