Actualités Social

Examen du baccalauréat – Les candidats malvoyants maltraités

Éducation inclusive non effective. Les candidats malvoyants à l’examen du baccalauréat se sentent délaissés. Ils sont contraints de traiter des sujets non adaptés à leur handicap. « Les sujets n’ont pas été transcris en braille, pour cet examen organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres). Alors qu’au CEPE et au BEPC, le ministère de l’Éducation nationale a déjà fait des efforts pour les transcrire, depuis quelques années maintenant», lance Haingo Ratobimiarana, coordonateur du projet Voatra Asa de la Fédération de l’association des aveugles de Mada-gascar, hier.
Des spécialistes « assermentés » vont les assister, pour les aider à lire les sujets. Ils accusent, pourtant, le Mesupres de les exclure de l’organisation. « On ne nous a pas convoqué jusqu’à maintenant », rajoute la source.« Nous n’avons été appelés qu’à la dernière minute. En plus, nous n’avons bénéficié que la moitié du tarif de vacation indiqué », assène une source.
Le directeur des examens nationaux, le Dr Olivier Rakotoarisoa, les rassure qu’ils n’ont rien à craindre. «Comme chaque année, des machines à écrire et des assistants assermentés sont disponibles pour eux », souligne-t-il.