Politique

Campagne Électorale – L’accès aux médias réglementé

Équitable. Les directeurs de campagne de chaque candidat peuvent affiner leurs plans de communication. L’accès aux médias publics et privés pendant la période de propagande électorale pour chaque prétendant à la magistrature suprême est réglementé. Le principe de l’égalité et de l’équité doit être ainsi respecté. « Le principe de l’égalité s’applique pour la télévision et la radio nationale tandis que celui de l’équité doit être observé par les médias privés », explique Thierry Rakotonarivo, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Pilier de la communication politique, ceux qui maîtrisent les médias ont un avantage certain par rapport à leurs concurrents. Afin d’égaliser les chances des candidats, l’article 57 de la loi organique relative au régime général des élections et des référendums dispose le respect des principes fondamentaux telles que « l’impartialité du service public de la communication audiovisuelle assurée par les services de radiodiffusion et de télévision publiques et l’équité et l’égalité des chances entre tous les candidats». Afin de rendre effectif ces principes, la CENI dans le chronogramme détaillé diffusé dans son site web prévoit à partir du 10 septembre « un tirage au sort pour les temps d’antenne et la programmation des diffusions [pour chaque candidat] à la RNM et à la TVM ». Cela inclut le niveau national mais concerne également les antennes régionales de la RNM et de la TVM.
Concernant les médias privés, le principe de l’équité doit être respecté. Cela concerne l’accès de tous les candidats aux plages réservées pour les campagnes électorales. « Si un candidat peut payer le tarif imposé par une émission radiophonique ou télévisée, la station ne peut lui refuser cela même s’il a une ligne éditoriale différente », continue Thierry Rakotonarivo. Toutefois, « le principe de l’équité des temps d’antenne ne s’applique pas aux émissions véhiculant les lignes éditoriales », précise l’article 110 de la loi électorale.

 

11 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • « Le principe de l’équité »?
    C’est du lol, du grand lol…
    Quand l’argent a toujours le dernier mot… soyons réaliste… disons la vérité : il n’y aura jamais de « principe d’équité ».
    Alors, CENI ou HCC, fermez-la un peu. Vous insultez en longueur de journée les simples gens : le peuple Malagasy.
    Sinon, un peu d’action que de blablabla…

    • Il faut toujours du blabla avant l’action , c’est mieux d’informer avant de sanctionner. Ce sont des intellects, non pas des n’importes qui. Un peut de confiance.

  • Hevitra teny mety izany napetraky ny CENI izany satria mba hampitoviana ny zo an’ireo kandidat tsirairay avy @ fanaovana fampielezan-kevitra. Izao azo antoka tsara ny mangarahara ka tsy hisy intsony ireo kandidat mitady hanavan-tena fa samy ho fehezin’ny lalàna daholo

    • Aza adino anefa fa ny tena isian’ny fampihelezan-kevitra dia ny hampiavaka ny tsirairay amin’ny vina izay atolony. Misy kosa anefa ireo kandida no tsy manana akory na dia VINA ary, misy ny manana ihany fa tsy matotra ary tsy mitombona loatra

  • Efa tsy vaovao amin’ny rehetra ity lalàna iray ity. Misaotra amin’ny fanamafisana fa misy mantsy ireo kandida sasany no mihevitra fa izay kandida teo amin’ny fanjakana dia mahazo tombony. Saingy tsy izany no izy eto fa malalaka ary mitovy ny zo manoloana ny hainaomanjery.

  • efa nilaza ny CENI fa mila hajaina ireo lalàna momban’ny fifidianana, kanefa ny ahiako dia mbola misy ihany ireo kandida mafy loha tsy manaja ny lalàna; ary tokony mila hentitra mihitsy ny CENI amin’ny fanaraha-maso ireo kandida mafy loha.

  • Ekena ny lalàna toy ity satria maro ireo anao manipulation de masse amin’ny tambajotran-tserasera, ary eo koa ireo izay hilaza atsanga tsy aman’orana amin’ny vahoaka ka rariny sy hitsiny ny ny fametrahana ny lalàna toy itony.

  • Aleo hisy mihitsy ny lalana mipetraka mifehy izay. Tsy maintsy misy foana manko ny tsy mahalala izay tokony ho ataony na dia efa atao ary hoe olona anisan’ny ho fidiana ho filoha izay efa tokony ampiseho hoe ho modely.

    • Marina ny voalazanao nefa izaho mahita fa Ireto MAPAR ireto dia tsy hanaraka izany velively, efa fantatra manko fa mivadivadidela foana ireo ary tsy miraharaha izay lalàna any, Jereo amin’izao propagandy alohan’ny fotoana izao.

  • Tena mahagaga ahy mihitsy izany fausse interprétation ny texte ataon’ny Haut responsable CENI izany; tena tsy izany mihitsy ny zavatra voalaza ao amin’ny art 110 sy 111 an’io Lalana io. Ny notion équité sy égalité koa afangarony.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité