L'Express de Madagascar

Piton de la Fournaise – L’éruption engloutit la chapelle de Rosemont

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption pour la troisième fois de l’année hier vers 4h30. Une éruption visible du Pas de Belle­combe où une soixante de personnes sont venues profiter du spectacle hier matin.
L’éruption, débutée hier matin à 4h30, a donné lieu à des coulées qui, dès cet après-midi, ont atteint la chapelle de Rosemont, l’un des sites emblématiques de l’enclos Fouqué. En effet, les fissures éruptives se propagent de l’amont de la Chapelle de Rosemont, en direction du Formica Leo.
Par ailleurs, le sentier d’accès au sommet du Piton de la Fournaise, dans l’enclos, a été coupé par les coulées. Si pour le moment, l’enclos étant fermé, cela ne pose pas de problème, la situation pourrait être plus problématique à la réouverture après la fin de l’éruption.
À noter que hier soir, devant l’affluence de spectateurs, les gendarmes demandent aux automobilistes de se garer au parking de Foc-Foc, qui est situé à 300 m du point de vue du Pas de Bellecombe.
Pour rappel, le volcan s’est réveillé vers 04h30 ce hier matin. Le magma est arrivé en surface après une crise sismique qui a débuté un peu avant minuit jeudi, selon la même source.
Selon l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), suite au survol réalisé hier matin avec le concours de la Section Aérienne de Gendarmerie et du PGHM, le site éruptif a pu être localisé avec précision. Il se situe sur le flanc nord du volcan. Au total quatre fissures éruptives se sont ouvertes sur 1 km de long, se propageant de l’amont de la Chapelle de Rosemont en direction du Formica Leo.
Pour cette troisième éruption de l’année, la Fournaise a choisi de se donner en spectacle sans obliger le public à effectuer de longues marches d’approche, du moins en l’absence d’affluence hier matin, puisque la lave était visible du parking du Pas de Bellecombe.
Côté météo : le public a eu droit a un magnifique ciel bleu, permettant de voir distinctement les quatre fissures ouvertes sur le flanc du volcan. Seul impératif : prévoir de quoi se protéger du froid. Hier matin, il faisait 11°C mais 3°C ressentis là haut. Une température qui baisse bien évidemment la nuit. Avis aux courageux qui veulent tenter l’aventure ce soir.

© JIR