L'Express de Madagascar

Mahajanga – Une construction illicite démolie puis rebâtie

De qui se moque-t-on ? C’est la question qui se pose à propos d’une épicerie située au coin de la rue près du garage administratif à Mangarivotra, démolie le
7 janvier dernier.
Aujourd’hui, le commerce est de nouveau ouvert depuis quelques mois. La commune urbaine de Mahajanga avait émis deux notes de préavis en date
du 19 décembre et du 26 décembre 2017 pour une expulsion. Puis, la municipalité a exécuté la démolition le 7 janvier.
L’application de la loi est bafouée et ridiculisée à Mahajanga. Il est alors normal que la restructuration souhaitée par la commune ne soit jamais appliquée et respectée. La gabegie règne.
Du jour au lendemain, les décisions changent dans la gestion de la ville. Et ce sont des gens dans la même « maison » qui piétinent et transgressent les règles.
L’ancien troisième adjoint du maire de la commune urbaine de Mahajanga, Fanjarinivo Andrianasy, était pourtant descendu sur place en janvier dernier, accompagné des forces de l’ordre pour procéder à la démolition de cette construction sur une emprise de la voie publique, juste au coin d’un tournant et mitoyenne à un bar.
Les propriétaires se sont défendus bec et ongles pour préserver leur « bien » mais l’intervention diligentée par la commune était musclée et s’est réalisée manu militari. Il y eut même un usage de la force.
Ils ont eu beau crié et tapé, mais aujourd’hui, la situation n’a pas changé.