Actualités Sport

Ministère de la Jeunesse et des sports – Le nouveau ministre s’abstient de toute déclaration

Deux jours après la nomination des membres du gouvernement Ntsay Christian, l’ancien ministre de la Jeunes­se et des sports, le docteur Jean Anicet Andriamosarisoa, et le nouveau, Eugène Tsihoara Faratiana ont procédé hier à la passation de pouvoir à Ambohijatovo.
Méfiance ou prudence, le nouveau ministre préfère ne rien dire ni répondre aux questions des journalistes après la passation. « Je vous convoquerai bientôt. Je vaiss d’abord assurer l’organisation d’une conférence internationale qu’on abrite à partir de demain (ce jour) au CCI Ivato », a dit le ministre Eugène Tsihoara Faratiana aux journalistes qui ont attendu au moins les priorités de son équipe.
La passation a été plutôt marquée par le bilan effectué par le ministre sortant. Ce dernier a énuméré les projets réalisés ou en cours concernant la Jeunesse et les sports durant ses quatre ans d’exercice.
En volet jeunesse il a cité entre autres la mise en place des maisons de la Jeunesse et de l’emploi dans les régions, et en sport les réhabilitions des infrastructures comme le gymnase d’Ankorondrano, le gymnase de l’ANS Ampe­filoha, celui du CRJS Toama­sina, les courts de tennis d’Ankatso… Il a aussi rappelé la mise en place des structures comme l’école des sports et le sport-étude à l’ANS Ampefiloha en vue de la préparation des sportifs de haut niveau, les coopérations bilatérales dont celle avec le gouvernement chinois
Ceci consiste à l’envoi de 88 athlètes et dix techniciens pour quatre mois de stage de haut niveau en Chine. Le nouveau locataire d’Ambohijatovo prendra également le relais, la place à celui sortant qui vient récemment d’être réélu à la présidence de la CJSOI lors des derniers Jeux de la CJSOI à Djibouti.