Actualités Culture

Concert – ‘Zay assure le show, malgré un long retard

 Les retrouvailles entre ‘Zay et ses inconditionnels ont failli laisser place à l’infortune du groupe et des organisateurs hier après-midi. Toutefois, ils s’en sont sortis pour enchanter le public.

Le concert-événement de ce week-end aura tenu en haleine le public venu nombreux remplir à guichet fermé le palais des Sports et de la Culture Mahamasina hier. Il s’agit des retrouvailles avec le groupe ‘Zay, qui aura jusqu’au bout émerveillé et conquis le public qui s’y est retrouvé. Un public qui aura au final pris son mal en patience, puisqu’il aura mis un certain temps, voire même très longtemps avant de s’élancer et ce malgré la ponctualité exemplaire dont ont fait preuve ‘Zay et Mi’Ritsoka Production, organisateur de l’événement.

La faute à un incident technique, assez grave, qui aura retardé le début du concert, prévu à 15h22 tapantes. Vers 15h20,  Nary et Malala aux chants, Mika à la basse, Nini à la batterie, Bim aux percussions, Mamy au clavier, ainsi que Haingo et Tovo aux guitares sont déjà confortablement installés sur la scène, comme à l’accoutumée, placés au beau milieu du palais. De même que le trio de jeunes jazzmen, Tsanta, Andriniony et Antsa aux instruments à vent d’un côté et les chanteuses de Anna Quatuor de l’autre pour assurer les chœurs.

Tous les ingrédients étaient ainsi réunis pour que le concert puisse s’élancer du feu de Dieu, sauf qu’au même moment, du côté de la régie, une légère détonation se fait entendre, une fumée se fait sentir et tout s’est éteint subitement.

Plus de peur que de mal

De là, aussi bien les artistes sur scène que le public en entier, sont plongés dans l’incompréhension la plus totale. La mauvaise surprise, laissant tout de suite la place à la panique du côté des techniciens et des organisateurs, puisque le courant était littéralement à sèche suite à un court-circuit. Les dégâts se faisaient de suite remarquer, puisqu’un boitier et l’ordinateur utile pour gérer des effets a explosé.

Le temps de remédier à tout cela, de remplacer des fils, ainsi que divers équipements donc, plus d’une bonne heure s’est écoulée. Entre temps sur scène, ému et surpris par la patience de ses fans face à la situation, Nary et Malala poursuivent les animations tout en faisant preuve de reconnaissance envers eux.

Au final, ce n’est que vers 17h que le concert a fini par débuter et pour enchanter un public euphorique à l’entente des premières notes de « Tsy ho adinonay » avec lequel ‘Zay entame les festivités. « Merci ! Un grand merci à vous tous, qui, malgré ce retard et ces difficultés auxquelles on a fait front tout à l’heure, nous ont soutenus jusqu’au bout », scande Nary face au public.

De là, tout s’est déroulé comme sur des roulettes ou presque, puisque certains changements au niveau de la sonorisation se sont quand même fait entendre. Qu’à cela ne tienne, en toute sobriété, ‘Zay a assuré pleinement le spectacle, enchainant un à un ses plus grands tubes comme « Ampy ahy », « Aza sakanana », ainsi que « Nantenaina », qui symbolise cette communion entre le groupe et ses fans. « Ce n’était pas une mince affaire, mais on aura tenu bon. Je tiens personnellement à remercier le public également pour sa sagesse et sa compréhension », confie Hery Randriamampianina de Mi’Ritsoka Production.

‘Zay pour sa part promet de revenir bientôt, toujours plus grand et plus fort pour ses fans.

Andry Patrick Rakotondrazaka