Politique

Réconciliation nationale – Quatre politiciens amnistiés

Après une longue attente, quatre politiciens impliqués dans des affaires brûlantes ont finalement bénéficié de l’amnistie. La décision a été confirmée par le Conseil du Fampihavanana Malagasy, hier.

Le sort de certains politiciens ayant déposé une demande d’amnistie sont actuellement connus. Les demandes d’amnistie de quatre personnalités à savoir l’ancien Premier ministre à l’époque de l’ancien Président Didier Ratsiraka, Tantely Andrianarivo , l’ancien député de Mananara Nord, Zakahely Boniface, José Tahaka, l’ex- conseiller technique de Pierrot Rajaonari­velo et l’ancien ministre de l’Information, de la Culture et de la Communication Betsimifira Fredo sont déclarées favorables ; leurs dossiers ayant été sélectionnés parmi les trente-six en instance. C’est l’avis juridique de la Cour spéciale indépendante auprès de la Cour Suprême, prononcé hier. « La Cour spéciale indépendante a renvoyé au Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) l’avis juridique affirmant la décision », explique Rasoamaniry, Présidente de la Commission Vérité, Pardon et Amnistie pour la réconciliation.

L’octroi de l’amnistie à ces quatre personnes a été au centre de la discussion en marge de l’Assemblée générale qui s’est déroulée au CFM Ampefiloha hier. La commission Vérité, Pardon et Amnistie pour la réconciliation a insisté sur la motivation de la décision, notamment sur le fond des infractions commises. « Parmi ces amnistiés figure un condamné dans une affaire de détournement de fonds public dans lequel il apposé sa signature dans le dossier alors qu’il n’était pas compétent », ajoute Rasoamaniry.