Océan indien

Evêché de Port-Louis – Protocole contre les cas d’abus sexuels

Le cardinal Maurice Piat s’est dit meurtri par la souffrance des victimes.

L’évêché de Port-Louis a présenté, ce mercredi 13 mars, un protocole qui a été mis sur pied pour traiter les cas d’abus sexuels sur les mineurs commis par des laïcs responsables auprès des jeunes dans le diocèse de Port-Louis. De plus, un programme de formation sera aussi établi pour le corps clérical.

Le père Georgy Kenny, vicaire judiciaire, est revenu sur les mesures qui seront prises en cas d’abus par les laïcs. «Il y aura une rencontre avec les victimes et celui contre qui pèse l’accusation. Un premier rapport sera remis à l’évêque», informe-t-il. C’est ce dernier qui prendra la décision à la fin de l’enquête. Le vicaire judiciaire précise que la procédure civile ne sera pas mise de côté.

Quant au père Heriberto Cabrera, le délégué épiscopal pour la pastorale des jeunes, il a rappelé que les animateurs et animatrices n’ont pas le droit de pénétrer dans les dortoirs des jeunes, et qu’à aucun moment, l’adulte ne peut rester seul avec un mineur. «Les adultes doivent prendre conscience de la responsabilité humaine», dit-il. Une hotline, le 5972 7309, a été mise en place pour les plaintes.

Emilie Duval, psychologue, était aussi présente à la présentation de ce protocole, et elle a annoncé qu’en juin, un psychothérapeute animera des ateliers de sensibilisation.

Le cardinal Maurice Piat,  qui était présent, s’est dit meurtri et horrifié par la souffrance des victimes mineures innocentes.

© lexpress.mu