Actualités Social

Éducation – Soixante écoles privées fermées

L’assainissement des écoles privées se concrétise. Plus d’une soixantaine fermera pour cette année scolaire.

Décision ferme. Le ministère de l’Éduca­tion nationale, à travers l’Office national des écoles privées (ONEP), a ordonné la fermeture définitive de soixante-sept établissements scolaires privés. Ils ne disposent pas d’autorisation d’ouverture et n’ont pas régularisé leur situation, dans le délai imparti par le ministère. « Nous leur avons accordé une chance en prolongeant la date limite du dépôt de dossier, mais les responsables de ces écoles ne sont jamais venus régulariser leur situation au niveau des circonscriptions scolaires (Cisco). Deux d’entre elles sont sanctionnées pour se trouver à proximité d’un bar », explique Fara Hanitra Randrianantoandro, directeur de l’ONEP, hier. Ces écoles privées se répartissent dans tout Madagascar. Quatorze se trouvent dans la région d’Analamanga, et seize autres, dans la région de Diana.

Business
Le ministère de l’Édu­cation nationale a communiqué, au début de l’année scolaire précédente, la régularisation administrative de tous les établissements scolaires privés. Au début, l’avertissement est tombé pour cent soixante et onze écoles. Certaines ont régularisé leur situation en respectant le dead-line proposé par le ministère, d’autres se sont retenus d’entamer la procédure. Cette régularisation administrative est la première étape lancée par le ministère, pour assainir les établissements scolaires privés. Il procédera à la seconde étape, pour cette nouvelle année scolaire. « Nous allons passer à l’assainissement des infrastructures insalubres et hors normes. Nous commençons par des sensibilisations. Nous procéderons, ensuite, au contrôle. Ce n’est qu’à la fin de l’année scolaire que nous procéderons à la fermeture des établissements qui ne respectent pas les normes », poursuit Fara Hanitra Randrianantoandro.
Parmi les critères à vérifier figurent la surface des salles de classe, leur aération (3 m³ par enfant) et leur ensoleillement, mais aussi le sureffectif, l’état des bâtiments en général. Durant l’année scolaire 2016-2017, l’ONEP a déjà recensé une vingtaine d’écoles privées présentant des problèmes d’infrastructure, à l’instar d’une école privée aux 67 Ha, une autre à Anjana­hary. Le ministère de l’Édu­cation nationale insiste pour assainir les écoles privées. Certaines ne font de leur activité que du business.

Miangaly Ralitera

3 commentaires

Cliquez pour commenter