Sport

Sport scolaire – Championnats nationaux – 425 millions d’ariary pour l’organisation

Le football féminin sera désormais intégré aux championnats du sport scolaire.

L’équipe du ministère de l’Education nationale a présenté officiellement les championnats nationaux du sport scolaire version 2018. Cinq disciplines seront au programme à Toliara.

Après Boeny, la région du Sud Ouest abritera la version 2018 des championnats nationaux du sport scolaire. Depuis la précédente édition à Mahajanga, chaque région est représentée par l’équipe championne de chaque discipline en sport collectif, c’est-à-dire le meil­leur établissement au lieu d’une sélection régionale.
Suite au chamboulement du calendrier scolaire, il a été décidé par le ministère de l’Education nationale avec celui de la Jeunesse et des sports que les compétitions se dérouleront un peu plus tard que d’habitude. Le sommet national scolaire s’étalera donc cette année du 28 septembre au 8 octobre.
Un budget de 425 mil­lions d’ariary sera alloué à l’organisaion de cette édition des sommets nationaux. Comme en 2017, les cinq disciplines de la précédente édition seront toutes maintenues, à savoir l’athlétisme dont fait partie le cross country, le football garçons et filles, le basketball garçons ou filles, le handball garçons et filles et le volleyball garçons ou filles.

Les techniciens pourront profiter de l’occasion pour détecter la relève de chaque discipline car l’école est la pépinière naturelle des futurs sportifs confirmés. Ce sommet scolaire à Toliara sera marqué par l’insertion désormais du football féminin pour les 12 à 13 ans.

Contrôle sévère
Le contrôle de falsification d’âge sera sévère. « Tous les champions et finalistes des circonscriptions et aussi ceux des directions régionales de l’Education nationale devront tous passer par une visite somatique … », a avisé Hery Vonjy Manitrandrasana, responsable national du sport scolaire au sein du ministère de l’Eduction nationale. Une base de données contenant les coordonnées des élèves sera mise en place durant les championnats au sein des circonscriptions scolaires et des DREN.

« Au niveau national, nous prévoyons aussi un contrôle de radiographie osseuse. Et pour se faire, le ministère travaille en étroite collaboration avec des médecins spécialistes », a poursuivi ce responsable.

« En cas de flagrant délit, l’établissement concerné ne pourra pas participer aux cham­pionnats scolaires pendant au moins une année scolaire », a-t-il conclu. Deux milles élèves de 12 à 17 ans représentant les vingt deux régions sont donc attendus à Toliara fin septembre.
Un volet culturel et une journée récréative seront aussi au programme en marge des compétitions
sportives.