Faits divers

Kidnapping – Deux ravisseurs écroués à Antanimora

Le parquet a mis deux kidnappeurs sous les verrous, à la maison centrale d’Antanimora, lundi. Leur troisième présumé complice a été libéré au bénéfice de doute. Auditionnés, ils ont reconnu avoir pris part à l’enlèvement de Navage Veldjee, le propriétaire du magasin Vel’optic, le 24 mai près de la société Gamo à Ampasam­pito. Après avoir été mise au parfum que des kidnappeurs partageaient un pactole dans les environs de Besarety, la cellule mixte d’enquête (CME) s’est rendue sur place et les ont arrêtés. Lors d’une perquisition à leur domicile, un pistolet automatique de calibre douze, trois munitions et une matraque électrique, ainsi que des rubans adhésifs pour bâillonner les victimes, ont été saisis.
La somme suspecte n’a pourtant pas été découverte, a indiqué la CME. Ces rançonneurs n’ont indiqué ni son emplacement ni son détenteur, selon toujours les informations recueillies.
De son côté, le collectif des Français d’origine indienne (CFOIM) ne cesse de tirer la sonnette d’alarme pour mobiliser les autorités concernées en vue de mettre fin aux affaires de kidnapping. « Pour le dernier cas où Moustafa Hiridjee, le directeur d’Ocean Trade, a été enlevé, trois suspects ont été déjà entendus », a confié un détective de la CME.