Océan indien

JEUX DES ÎLES 2019 – La mascotte dévoilée le 29 juin

La mascotte des Jeux et les pictogrammes des disciplines prévues y seront dévoilés. Les jardins du château de Labourdonnais à Mapou accueilleront cet événement.

 

La date du 29 juin sera une date importante pour le Comité d’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien (COJI) de 2019. Le dévoilement de la mascotte se fera en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, annonce Jean-Pierre Sauzier, Chief Executive du COJI.

« La mascotte est un élément-clé des Jeux. Après le lancement, nous prévoyons une campagne de promotion agressive », indique Jean-Pierre Sauzier.
Autre dossier finalisé : l’hébergement. Les délégations seront logées dans sept hôtels du nord de l’île. Ces établissements sont Le Méridien, Le Ravenala Attitude, l’Intercontinental, Le Victoria Beachcomber, le Trou-aux-Biches Beach­comber, le Westin Turtle Bay et Le Maritim. « La visite des hôtels a débuté et la commission hébergement travaille sur toute la logistique à mettre en place », souligne le CEO du COJI.

En ce qui concerne les infrastructures sportives, la rénovation débutera à la mi-juillet. C’est l’Association for the Upgrading Infra­structures of Sports (AUGI) qui s’en charge. « Tous les budgets ont été finalisés et quatre consultants entreprendront les travaux de rénovation.
Les travaux devraient durer en moyenne trois à quatre mois. Mais bien sûr, tout dépend du niveau d’entretien ou de délabrement des infrastructures».

INTER
Jean-Pierre Sauzier assure que ces travaux de rénovation sont entrepris pour éviter toute mauvaise surprise sachant que la construction du complexe sportif de Côte-d’Or est toujours en cours. « Le complexe de Côte-d’Or reste notre priorité. Mais gouverner c’est prévoir, et il y a des impondérables. C’est la raison pour laquelle nous voulons avoir d’autres infrastructures en bon état », tient-il à préciser. Toujours concernant le complexe de Côte-d’Or, Jean-Pierre Sauzier indique qu’une rencontre est prévue avec les consultants en juillet. « Nous aurons alors une visibilité plus transparente de l’avancement des travaux ».
Pour ce qui est des accréditations, la commission qui en assume la responsabilité, finalise les travaux. « Je suis bien satisfait du travail de cette commission. Nous commencerons à accréditer à partir de juillet », avance le patron du COJI. Celui-ci se réjouit également du travail réalisé par la commission médicale. « La commission médicale abat un travail gigantesque sous la responsabilité du Dr Koomaraisen Kistnareddy et de Yannick d’Hotman. Cette équipe est très motivée».

Jean-Pierre Sauzier se félicite aussi de la nomination de Gérard Requin comme responsable de la commission anti-dopage. « Gérard Requin possède une grande expérience et sa nomination est une grande source de satisfaction pour moi ».

© lexpress.mu